•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LHJMQ : le calendrier des matchs de l’Océanic et du Drakkar est maintenant connu

Un match opposant l'Océanic de Rimouski au Drakkar de Baie-Comeau.

Un match opposant l'Océanic de Rimouski au Drakkar de Baie-Comeau (archives)

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Le calendrier officiel des parties qui se tiendront dans le cadre des « environnements protégés » de la LHJMQ est publié.

En décembre, la ligue de hockey junior majeure du Québec(LHJMQ) a choisi quatre villes du Québec, dont Rimouski, pour former des bulles où les équipes pourront se réunir pour s’affronter.

Ainsi, l’Océanic disputera son premier match le 22 janvier au Colisée Financière SunLife à Rimouski contre l’Armada de Blainville-Boisbriand. L’équipe sera de retour sur la glace le 24 janvier, toujours à Rimouski, contre les Remparts de Québec.

Pour sa part, le Drakkar jouera son premier match le 23 janvier au Centre Georges-Vézina, à Chicoutimi, contre le Phœnix de Sherbrooke. Le Drakkar disputera son deuxième match contre les Saguenéens le 24 janvier à Chicoutimi.

Une série de parties à Rimouski

La seconde bulle sera formée entre le 30 janvier et le 7 février : en plus de l’Océanic, le Drakkar de Baie-Comeau, les Remparts de Québec et les Cataractes de Shawinigan s’installeront à Rimouski et disputeront un total de six parties chacun au total.

L’Océanic jouera son premier match de la seconde bulle le 30 janvier contre les Cataractes de Shawinigan. Les deux équipes seront de retour sur la glace le 31 janvier, toujours au Colisée Financière SunLife. L’Océanic affrontera ensuite les Remparts de Québec le 2 février ainsi que le Drakkar de Baie-Comeau le 4 février depuis l'amphithéâtre de Rimouski. L’équipe de Rimouski jouera de nouveau contre Québec le 6 février ainsi que contre Shawinigan le 7 février.

Le Drakkar commencera les parties dans la seconde bulle en jouant contre Québec le 30 janvier et le 31 janvier au Colisée Financière SunLife à Rimouski. L’équipe de Baie-Comeau sera de retour sur la glace le 2 février pour affronter les Cataractes de Shawinigan ainsi que le 4 février contre l’Océanic. Le Drakkar terminera la seconde bulle en affrontant les Remparts le 7 février au Colisée.

Toutes les équipes de la bulle rimouskoise, y compris l’Océanic, s’installeront à l’Hôtel Rimouski pendant toute la durée de ces deux moments.

L’Océanic et le Drakkar retournent progressivement à l’entraînement cette semaine pour une remise à niveau sur le plan physique.

On a hâte de mettre en branle tout ce qu'on a préparé avant les Fêtes, soutient Jean-Philippe Bérubé, directeur ventes et marketing de l'Océanic en entrevue à l'émission Même fréquence sur les ondes d'Ici Première.

On a hâte de mettre en branle tout ce qu’on a préparé avant les Fêtes, soutient Jean-Philippe Bérubé, directeur ventes et marketing de l’Océanic en entrevue à l’émission Même fréquence sur les ondes d’Ici Première.

Environnement protégé

Jean-Philippe Bérubé soutient que le concept d’environnement protégé est un plan approuvé par la santé publique selon le modèle proposé et testé avant les Fêtes au Centre Vidéotron, qui s’est avéré un succès d’un point de vue sanitaire.

Les joueurs doivent subir de nombreux tests avant d’intégrer l’environnement. Toutes les activités se passeront à l’hôtel, donc les études, les repas, le coucher. Les joueurs se déplaceront ensuite au Colisée pour y affronter leurs adversaires.

Une citation de :Jean-François Bérubé, directeur ventes et marketing de l'Océanic

C’est techniquement impossible de laisser entrer des spectateurs, affirme le directeur ventes et marketing de l’Océanic. On ne donne même pas accès aux journalistes. On essaie de restreindre au maximum les visiteurs et de juste avoir les travailleurs essentiels sur place, explique M. Bérubé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !