•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Intervention musclée du SPVG au jour de l'An : « de la folie », selon Donald Trump fils

Altercation entre un homme et un policier dans une entrée de maison

Des agents du Service de police de la Ville de Gatineau ont été appelés à une résidence de Gatineau le 31 décembre pour interrompre un rassemblement illégal. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le fils de l’actuel président des États-Unis, Donald Trump, a qualifié de « folie » l’intervention du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) qui a dégénéré le soir du jour de l’An.

Six personnes ont reçu des amendes de 1500 $ pour s’être rassemblées le soir du 31 décembre, dans une résidence de la rue Le Baron. Les échanges entre policiers et fêtards sont rapidement devenus agressifs.

Une vidéo filmée pendant l'intervention a fait le tour du web.

Dans un message Twitter qui comportait cette vidéo, le chroniqueur conservateur Ezra Levant comparait l’intervention du SPVG à un assaut digne de la Gestapo. Donald Trump fils a partagé sa publication en ajoutant son grain de sel : C’est de la folie et ça arrivera ici bientôt si vous ne vous réveillez pas.

Selon le SPVG, les personnes sur place refusaient de collaborer et auraient attaqué deux agents.

Pour sa part, Mathieu Tessier, qui participait au rassemblement, a allégué que le SPVG avait fait un usage excessif de la force. Il a déploré que certains agents ne portaient pas leur masque.

L’opération s’est soldée par deux arrestations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !