•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cédric Paquette se remet du « choc » de son échange à Ottawa

Cedric Paquette bat le gardien des Rangers de New York Ondrej Pavelec d'un tir par-dessus son épaule gauche.

Cédric Paquette n'a pas encore participé à son premier entraînement avec les Sénateurs (archives).

Photo : Associated Press / Julie Jacobson

Un changement d’adresse ne faisait pas partie de ce que Cédric Paquette avait demandé au père Noël. La nouvelle de son échange aux Sénateurs d’Ottawa, le 27 décembre, a pris l’attaquant par surprise.

C’était un petit choc pour moi; j’ai passé toute ma carrière à Tampa, j’aimais ça là-bas et j’étais établi, a raconté lundi le natif de Gaspé lors de sa première rencontre virtuelle avec les journalistes de la capitale.

Les joueurs du Lightning de Tampa Bay s’attendaient à des changements au sein de la formation après leur victoire en finale de la Coupe Stanley en raison du plafond salarial.

L’équipe floridienne a créé de l’espace en envoyant Paquette, le défenseur Braydon Coburn et un choix de 2e tour à Ottawa, en retour de Marian Gaborik et d'Anders Nilson, tous deux blessés.

On savait que quelque chose allait se passer; nous ne savions juste pas quoi et quand. Tu espères toujours que ce ne sera pas toi, mais je suis content d’être de retour au Canada, a poursuivi Paquette.

De venir à l’aréna rencontrer le personnel, ça a fait du bien et ça enlève un peu le stress que j’avais d’arriver.

Cédric Paquette, attaquant des Sénateurs d'Ottawa

Lui qui ne s’attendait pas à affronter le Canadien de Montréal du tout cette saison en raison de la création de la Division nord aura maintenant l’occasion de se mesurer au Tricolore à une dizaine de reprises, une perspective qui lui fait plaisir.

L’athlète de 27 ans a pu sauter sur la glace pour une première fois lundi dans son nouvel uniforme, en compagnie de Coburn. Il ne sait pas encore quand il pourra rejoindre le reste de la formation.

Un meneur dans une jeune équipe

En attendant de prendre part à un premier entraînement avec sa nouvelle équipe, Paquette a eu l’occasion d’évaluer le groupe auquel il s’est joint.

C’est évidemment une jeune équipe, avec plusieurs espoirs incroyables. Je crois qu’ils ont un beau mélange de jeunes et de vétérans. Je crois que mon rôle sera d’apporter de l’expérience et du leadership. Je joue aussi un jeu physique et je n’ai pas l’intention de changer ça, a indiqué l’auteur de 18 points en 61 matchs au sein du quatrième trio du Lightning la saison dernière.

Il avoue ne pas en savoir plus sur les attentes de l’équipe pour la saison écourtée de 56 matchs. Paquette dispute la dernière année d’un contrat de deux ans signé en juillet 2019.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !