•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mont-Sainte-Anne : l’ouverture des télécabines reportée d'au moins 4 semaines

Trois gondoles du Mont-Sainte-Anne dans un entrepôt.

Les télécabines ne sont pas encore fonctionnelles au Mont-Sainte-Anne.

Photo : Courtoisie

La direction du Mont-Sainte-Anne confirme que la remise en fonction des télécabines n’est pas envisageable avant un nouveau délai de 4 à 8 semaines, au minimum. De nouvelles options de remboursement sont maintenant offertes aux abonnés annuels.

On doit composer avec de nouveaux éléments, et un report de plusieurs semaines est inévitable, explique Maxime Cretin, directeur général pour la région de l'est de Resorts of the Canadian Rockies (RCR), propriétaire de la montagne.

L'enseigne principale à l'entrée du Mont-Sainte-Anne.

Les skieurs et les planchistes peuvent profiter de la montagne, mais n'ont pas accès aux télécabines.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Dans la foulée de deux accidents qui ont fait plus de 20 blessés l’hiver dernier, les télécabines ont été soumises à plusieurs tests de charges ces dernières semaines, sous la supervision d’une firme spécialisée.

Or, de nouveaux ajustements sont nécessaires afin d’obtenir l’aval de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ), responsable de la sécurité des remontées mécaniques dans les stations de ski de la province.

Nous espérons toujours pouvoir redémarrer la télécabine cette saison. Notre objectif est d’y parvenir dans un délai de 4 à 8 semaines.

Une citation de :Maxime Cretin, directeur général pour la région de l'est de RCR

Maxime Cretin précise cependant que la station Mont-Sainte-Anne ne peut garantir que les télécabines seront accessibles d'ici la fin de l'hiver.

Avant la pause des Fêtes, la Régie du Bâtiment se refusait d'ailleurs à avancer un échéancier pour la réouverture.

Il n’a pas été possible de joindre un porte-parole lundi.

Indemnisation financière

La direction du Mont-Sainte-Anne a choisi de repousser la date butoir pour demander un remboursement complet des abonnements annuels au 11 janvier.

Il est à noter que pour se faire rembourser entièrement leur laissez-passer, les usagers ne doivent pas l'avoir utilisé depuis le début de la saison.

Dans le cas contraire, toujours d'ici le 11 janvier, un remboursement partiel tenant compte du nombre de visites effectuées demeure possible.

Une des remontées mécaniques en fonction au Mont-Sainte-Anne.

Une des remontées mécaniques en fonction au Mont-Sainte-Anne.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Tant que les télécabines ne seront pas remises en service, les amateurs de glisse devront se rendre au sommet de la montagne en empruntant deux autres remontées mécaniques, plus anciennes et moins rapides.

Cette façon de faire a déjà entraîné de longues files d’attente ces dernières semaines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !