•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort d'une fillette de 7 ans à Laval

Une voiture de police de Laval en pleine nuit.

La police de Laval enquête sur la mort d'une fillette de 7 ans.

Photo : Radio-Canada / Eric Dussault

La division des crimes majeurs du Service de police de Laval (SPL) enquête sur la mort d'une fillette de 7 ans survenue dimanche après-midi dans le quartier Chomedey, à Laval.

Radio-Canada a appris que l'enfant a été retrouvée au domicile familial. Selon nos informations, elle était gravement mutilée.

Des marques de brûlures et des ecchymoses causées par un objet contondant auraient été signalées par ceux qui ont répondu à l'appel fait au 911 vers 14 h 30.

La fillette a été transportée d'urgence à l'Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, où son décès a été constaté.

Les enquêteurs interrogent une demi-douzaine de témoins, dont les deux parents de la petite victime, et deux autres enfants, un garçon et une fille.

Pour l'instant, le service des communications du SPL se contente de confirmer qu'une enquête est en cours, sans donner plus de détails.

Les autres enfants du couple ne seraient pas blessés, mais les services policiers sont en contact avec la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

Le service d'identité judiciaire est arrivé sur les lieux de la tragédie en début de soirée pour poursuivre l'enquête criminelle.

Une autopsie sera pratiquée lundi pour déterminer les causes du décès de la fillette.

Aucune accusation n'a encore été déposée.

Une scène troublante

La scène du drame était difficile à voir pour les premiers répondants. Les quatre ambulanciers paramédicaux et les policiers qui sont intervenus sur les lieux seront pris en charge par des pairs aidants, des ambulanciers spécialement formés pour intervenir auprès de collègues qui vivent des chocs psychologiques. Les policiers seront quant à eux pris en charge par leur programme d'aide aux employés.

Un suivi sera également effectué par un psychologue.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.