•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Importante hausse des adoptions d'animaux à la SPA Mauricie en 2020

Un chat à poil court et un golden retriever.

La crise du coronavirus change les habitudes de plusieurs propriétaires et, par conséquent, de leurs animaux de compagnie aussi.

Photo : iStock / Chen Dongshan

Radio-Canada

Davantage d’animaux de compagnie ont trouvé une nouvelle famille en 2020. C’est ce que révèle la Société protectrice des animaux (SPA) de la Mauricie, qui a constaté une hausse des adoptions.

Selon Marco Champagne, directeur général de la SPA Mauricie, les gens passent plus de temps à la maison et sont donc plus enclins à s’occuper d’un nouveau compagnon.

Novembre a été un mois record avec plus de 350 adoptions dans le même mois. On a même eu une semaine avec 110 adoptions. La semaine d’ensuite, 107 adoptions. On est vraiment très heureux de ça, parce que nos pensionnaires félins, canins souhaitent juste avoir une bonne famille pour la vie.

La hausse de la demande touche également les cliniques vétérinaires, qui reçoivent plus d’appels de nouveaux propriétaires.

Débordées de travail, les cliniques doivent prioriser leurs clients actuels.

On accepte les nouveaux clients quand on est ouvert. Par contre, on a dû adapter nos services quant aux urgences en dehors des heures d’ouverture. À ce moment-là, on accepte seulement nos clients à venir ici en urgence hors des heures d’ouverture, explique Catherine Magnan, technicienne en santé animale à l’Hôpital Vétérinaire de Houssart.

Si certains s’inquiètent que la situation entraîne une hausse des abandons, le bilan des chiens délaissés est à la baisse, selon la SPA Mauricie.

L’organisme sensibilise les futures familles d’accueil à l’adoption responsable et les encourage à choisir leur animal en fonction de leur mode de vie.

Avec les informations de Jacob Côté

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !