•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les deux accusés du meurtre d’un policier de Calgary veulent être libérés sous caution

Photo officielle du sergent Andrew Harnett en uniforme de police, devant un drapeau de Calgary.

Le sergent Andrew Harnett, de la police de Calgary, a été tué en service le 31 décembre.

Photo : Police de Calgary

Radio-Canada

Les deux personnes accusées du meurtre d’un policier de Calgary comptent obtenir leur libération sous caution le plus rapidement possible, selon leurs avocats.

Amir Abdulrahman, 19 ans, et un jeune homme de 17 ans font face à des accusations de meurtre au premier degré après la mort du sergent Andrew Harnett, le 31 décembre.

Les deux accusés ont comparu par vidéo devant un juge de paix samedi matin.

Kaysi Fagan, l’avocate du jeune de 17 ans soupçonné d’être le conducteur de la voiture qui a fui les lieux du contrôle routier où le sergent Harnett a perdu la vie, soutient qu’elle demandera bientôt la libération sous caution de son client.

Le nom de mon client a été mentionné sur un réseau national vendredi matin. Il m’a appelée rapidement. J’ai alors communiqué avec l’escouade des homicides et nous nous sommes rendus ensemble au poste de police, souligne-t-elle. Je m’affaire maintenant à obtenir sa libération.

Les accusés doivent comparaître de nouveau lundi.

Amir Abdulrahman était, quant à lui, déjà recherché pour voies de fait lorsque le sergent Harnett a été tué. À sa comparution, samedi, le juge lui a interdit tout contact avec la victime des voies de fait alléguées.

Andrew Harnett s'est joint à la police de Calgary il y a 12 ans, après avoir servi dans la police militaire.

Il est le 12e agent de la police de Calgary à mourir en service. Son frère, Jason, s’est dit dévasté par l’incident.

La dernière chose que je lui ai écrite par texto avant de lui souhaiter la bonne année, c’est : fais attention à toi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !