•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La glace du canal Rideau n'est pas encore sécuritaire, prévient la CCN

Chargement de l’image

La glace de la patinoire du canal rideau d’Ottawa n’est pas encore suffisamment épaisse pour accueillir ses premiers patineurs de la saison.

Photo : Hallie Cotnam/CBC News

Radio-Canada

La glace de la patinoire du canal rideau d’Ottawa n’est pas encore suffisamment épaisse pour accueillir ses premiers patineurs de la saison.

La Commission de la capitale nationale (CCN) met en garde la population de ne pas s’aventurer sur le canal Rideau, car la couche de glace est encore dangereusement mince, a-t-elle prévenu par voie de communiqué, samedi.

Le niveau d’eau sous la glace du canal Rideau varie entre un et quatre mètres de profondeur, entre le centre-ville d’Ottawa et le lac Dows, rappellent les autorités. Des panneaux de signalisation avisant du danger sont installés aux points d’accès.

Les équipes seront sur place au cours des prochains jours pour préparer l’ouverture de la patinoire, mais ce n’est pas un signe que la glace est suffisamment épaisse pour s’y aventurer tout de suite, avertit la CCN.

Les équipes préparent l’ouverture de la saison de patinage en arrosant la glace afin d’en épaissir sa surface. Cette équipe est composée de professionnels qui savent gérer les risques liés à leur travail, peut-on aussi lire.

Généralement, la patinoire du canal Rideau ouvre dans les premières semaines de janvier, quand la glace atteint une épaisseur d’au moins trente centimètres.

Quand la glace aura suffisamment épaissi et que les conditions seront sûres, la Commission de la capitale nationale (CCN) mettra tout en œuvre pour ouvrir dès que possible la plus grande patinoire du monde pour une 51e saison, a indiqué la CCN.

Deux hommes secourus au lac Mississippi

Par ailleurs, deux personnes ont dû être secourues, le 1er janvier dernier peu avant 20 h, après être tombées à l’eau en s’aventurant sur la glace du lac Mississippi, près de Carleton Place, dans l'est ontarien.

Un homme de 26 ans a réussi à s’extirper des eaux glacées lui-même. L’autre individu, un homme de 57 ans, a lutté pour se sortir de l’eau, mais s’est retrouvé pris au piège.

Les pompiers locaux ont déployé le canot de sauvetage, pendant que les membres de la Police provinciale de l’Ontario (PPO) éclairaient la scène à l’aide de drones aériens.

Les pompiers ont rescapé l’homme de 57 ans qui a été transporté à l’hôpital.

Les deux individus se remettront de leur épreuve, ont fait savoir les services d’urgences qui lancent du même coup un message d’avertissement.

Bien que la glace puisse sembler tentante pour la pêche sur glace ou d'autres activités, veuillez prendre la décision sécuritaire de rester à l’écart. Les températures ont été irrégulières cet hiver et la plupart des glaces ne sont pas assez épaisses pour assurer la sécurité des personnes, et encore moins des motoneiges. Ne mettez pas votre propre vie et celle des premiers intervenants en danger, a mis en garde la PPO.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !