•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le bitcoin dépasse les 30 000 $ US pour la première fois

Des fonds d’investissements et de grandes banques s’intéressent de plus en plus à cette cryptomonnaie.

Un homme vérifie son reçu après avoir utilisé un distributeur automatique de bitcoins à Lagos, au Nigeria.

De plus en plus d'investisseurs estiment que le bitcoin offre une option plus moderne que l'or au dollar.

Photo : Reuters / Seun Sanni

Agence France-Presse

Le bitcoin, première cryptomonnaie décentralisée, a vu son prix dépasser samedi les 30 000 $ US pour la première fois de son histoire.

Vers 14 h, le bitcoin valait 31 502,77 $ US, selon les données compilées par l'agence Bloomberg.

Il avait franchi pour la première fois le seuil des 20 000 $ US le 16 décembre dernier et avait atteint de nouveaux records ces derniers jours en se rapprochant de la barre de 30 000 $ US.

L'appétit pour le risque qui se reflète dans les achats de cette cryptomonnaie reste indomptable, a estimé dans une note l'analyste indépendant basé en Allemagne Timo Emden, directeur de Emden Research. Pour lui, à la vue de la dynamique du cours, plus de sommets historiques pourraient suivre.

La récente envolée a démarré fin octobre avec le lancement d'un service d'achat, vente et paiement en cryptomonnaie par le géant des paiements en ligne Paypal.

Une valeur attractive

Outre ce service destiné aux particuliers, des fonds d'investissement s'intéressent de plus en plus à cet actif aux mouvements de prix brusques, alors qu'ils s'en sont pendant longtemps méfiés.

Beaucoup d'investisseurs privés n'osent pas encore s'approcher et restent sur la ligne de touche, rappelle Timo Enden.

Les analystes de la banque américaine JPMorgan estimaient toutefois récemment que l'utilisation du bitcoin par des investisseurs traditionnels ne fait que commencer : Ils comparent la monnaie numérique et décentralisée à l'or.

Une pièce illustrant un bitcoin devant un graphique boursier.

De plus en plus d'investisseurs croient que le bitcoin, représenté ici sous la forme d'une pièce, offre une alternative plus moderne que l'or au dollar.

Photo : Reuters / DADO RUVIC

D'autres analystes de banques réputées de Wall Street, comme Citi, ont commencé à suivre le cours de la cryptomonnaie.

Pour de nombreux adeptes du bitcoin, ce dernier tire son attrait de sa décentralisation : créé par un réseau lui-même inventé par des anonymes en 2008, il ne dépend donc d'aucune institution.

N'étant adossé à aucun actif ni à l'économie d'aucun pays, le prix du bitcoin a toutefois observé des variations vertigineuses.

Ainsi en 2017, il avait commencé l'année à moins de 1000 $ US, puis vu son prix s'envoler au fil des mois avant une véritable flambée entre mi-novembre et mi-décembre, quand les prix avaient quadruplé en moins d'un mois.

Après avoir atteint un sommet tout près des 20 000 $ US le 18 décembre 2017, les cours avaient ensuite fondu tout au long de 2018, pour finir cette année-là à un peu plus de 3000 $ US.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !