•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce qui coûtera plus cher en Colombie-Britannique en 2021

Une personne tend sa carte vers une machine à paiement direct.

Les Britanno-Colombiens devront débourser plus pour les transports et le panier d'épicerie, mais économiseront sur leur assurance automobile et l'électricité.

Photo : Getty Images / fotostorm

Radio-Canada

Le coût du panier d’épicerie, des billets pour le traversier, les frais de transport en commun et les impôts fonciers seront tous en hausse en 2021 pour les Britanno-colombiens. Ils peuvent toutefois s’attendre à quelques économies sur leur assurance automobile et leur facture d’électricité. 

En hausse : le panier d’épicerie

Pour la troisième année consécutive, les Britanno-Colombiens vont dépenser plus sur les denrées alimentaires cette année.

Les familles doivent s’attendre à une augmentation de 695 $ en moyenne sur leurs dépenses en nourriture pour l’année, à cause de la pandémie, des feux de forêt et des changements aux habitudes de consommation. Pour une famille de quatre, le panier d’épicerie coûtera en moyenne 13 907 $ en 2021.

Il s’agit de la hausse la plus importante jamais prédite dans un rapport sur les prix alimentaires canadiens.

Les légumes, la viande et la boulangerie sont en tête des augmentations, selon le Rapport sur les prix alimentaires canadiens 2021 publié en décembre.

En baisse : l’assurance automobile

Le gouvernement de la Colombie-Britannique a annoncé en février une réforme du système d’assurance automobile dans la province pour limiter le recours aux avocats en cas de litige concernant l'assureur automobile public, l'ICBC. L’argent ainsi économisé serait redirigé pour augmenter les compensations des accidentés.

Selon la province, les changements qui entrent en vigueur le 1er mai feront baisser de 20 % en moyenne les primes payées par les automobilistes, soit environ 400 $ par an.

En hausse: le transport en commun

Malgré l’aide financière fédérale pour compenser les pertes subies pendant la pandémie, les sociétés BC Ferries et Translink prévoient des augmentations pour les usagers cette année.

De son côté, BC Transit travaille toujours avec ses partenaires municipaux pour décider de la marche à suivre.

BC Ferries prévoit une augmentation de 2,3 % en moyenne sur toute sa flotte en 2021, suivie d’une hausse équivalente les deux années suivantes, pour compenser ses coûts et remplacer des infrastructures vieillissantes.

Translink imposera également une hausse de 2,3 % sur les billets cette année.

En baisse : l’électricité

Les clients résidentiels de BC Hydro peuvent s’attendre en moyenne à recevoir un crédit de 4 $ sur leur facture d’électricité en 2021, à cause d’une baisse de 0,61 % sur les taux, appliquée rétroactivement à partir du 1er avril 2020.

Les clients commerciaux pourraient recevoir entre 10 $ et 600 $ de crédit, en fonction de la taille de leur commerce.

À déterminer : les impôts fonciers

Beaucoup de municipalités de la Colombie-Britannique se pencheront sur leurs budgets dans les prochains mois, discussions qui comprennent généralement une hausse des impôts fonciers.

Jusqu’à maintenant, les propriétaires à Vancouver doivent s’attendre à une augmentation de 5 %, plus modeste que celle subie en 2020 de 7 %.

Le budget de Surrey comprend une augmentation de 2,9 % des impôts fonciers en 2021, et triple sa taxe par lotissement de 100 $ à 300 $, qui s’applique à toutes les propriétés de la municipalité.

Avec les informations de Justin McElroy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !