•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Bye bye 2020 bien accueilli et marqué par la COVID

Quand Stéphane Rousseau a été atteint de la COVID-19, l'équipe a eu peur pour la suite du Bye bye.

Stéphane Rousseau porte du vernis sur ses ongles et a le dessus des cheveux teint en blanc.

Stéphane Rousseau interprétant Jay Du Temple.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les premières réactions à la revue humoristique de fin d’année concoctée par Simon Olivier Fecteau et Guillaume Lespérance montrent que le duo semble avoir atteint son but de rassembler le public québécois après une difficile année marquée par la pandémie.

Alerte divulgâcheur – Si vous n’avez pas vu le Bye bye 2020 et que vous souhaitez garder la surprise, ne lisez pas la suite de cet article.

D’ailleurs, la COVID-19 a bien failli avoir raison de l’émission. Les coulisses du Bye bye 2020 nous ont appris que l’humoriste Stéphane Rousseau, comédien invité qui a imité Jay du Temple, a attrapé la COVID-19 au début du mois de décembre. Cette nouvelle a semé l’émoi dans l’équipe.

L'homme se tient la tête dans une main.

Le réalisateur Simon Olivier Fecteau, confiné chez lui après le résultat positif à la COVID-19 de Stéphane Rousseau.

Photo : Radio-Canada

Dès qu’il a eu des symptômes, le 3 décembre 2020, Stéphane Rousseau a prévenu le producteur Guillaume Lespérance qu'il attendait avec anxiété les résultats de son test, qui s’est avéré positif et qui a bousculé l’équipe.

Le premier ministre Legault a dit deux choses : qu’on allait célébrer Noël et écouter le Bye bye. Aujourd’hui, il a annoncé que Noël était annulé, puis nous, on est sur le bord d’annuler le Bye bye.

Une citation de :Guillaume Lespérance, dans l'émission de coulisses du Bye bye

Le réalisateur Simon Olivier Fecteau a également dû se mettre en isolement, car il avait brièvement enlevé son masque en saluant Stéphane Rousseau. Jusqu’à ce matin, tout allait super bien, on avait la moitié de tourné. Et là, ça va mal, dit le réalisateur par la fenêtre de sa résidence.

On voit Mehdi Bousaidan et Simon Olivier Fecteau subir le test de l’écouvillon devant la caméra.

Finalement, aucun membre de l’équipe n’a été contaminé. Le tournage a donc pu se conclure.

Les Bougon en vedette

Le retour de la famille Bougon, qui était en vacances en Gaspésie dans le sketch, a fait l’unanimité.

L’animateur Bernard Drainville l’a particulièrement apprécié.

La performance de Sarah-Jeanne Labrosse a été saluée par de nombreuses personnes, notamment lorsqu’elle imite Marie-Mai.

Louis Morissette, qui a fait le Bye bye plusieurs années, a aussi bien apprécié celui de 2020.

Même son de cloche du côté d’Alex Perron et de Sugar Sammy.

Du côté politique, le député du Bloc québécois Denis Trudel et celui du Parti québécois Pascal Bérubé ont réagi.

Si les critiques sur les réseaux sociaux sont généralement très bonnes, quelques personnes se sont plaintes des sketches sur la Prestation canadienne d’urgence (PCU) en soulignant que ces montants d’urgence avaient réellement permis à de nombreuses personnes, dont les moins fortunées, de survivre pendant le premier confinement.

Le mari de Joyce Echaquan fait pleurer

Les autres émissions de la soirée diffusées sur ICI Télé ont aussi reçu un concert d’éloges, en particulier En direct de l’univers.

Quand à mi-chemin de l’émission, Carol Dubé, le mari de Joyce Echaquan, la femme atikamekw morte dans des circonstances troubles à l’hôpital de Joliette, a rejoint Kim Thúy et Élisapie sur scène pour jouer des percussions, les larmes ont coulé sur les joues des personnes invitées, mais aussi sur celles des gens qui regardaient l’émission.

De nombreuses personnes sur les réseaux sociaux ont dit avoir pleuré en regardant ce numéro.

Infoman, quelques politiciens et politiciennes ont fait leur apparition, dont le premier ministre François Legault, qui a embauché Jean-René Dufort pour en faire le directeur de la santé publique d’un jour.

Finalement, l’animateur d’Infoman, Jean-René Dufort, s’est couvert d’une pellicule de plastique en fin d’émission afin de pouvoir prendre dans ses bras le Dr Horacio Arruda.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !