•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival du Stampede de Calgary demande l'aide financière des gouvernements

Quatre chariots chacun tiré par quatre chevaux côte à côte sur la piste de course.

Tous les événements du festival du Stampede de Calgary, dont les courses de chariots, ont été annulés, en juillet 2020, à cause de la pandémie.

Photo : Associated Press

Radio-Canada

Aux prises avec d’importants problèmes financiers après l’annulation du festival à l'été 2020, l’organisation du Stampede de Calgary est en discussion avec les gouvernements fédéral et provincial pour obtenir de l’aide.

Sans festival cet été, l'organisation du Stampede a perdu 50 % de ses revenus annuels. Pour combler ce manque à gagner, l'organisation a réduit ses dépenses de moitié et mis à pied près de 90 % de son personnel, ce qui représente environ 900 personnes.

De plus, le président du Stampede et de son conseil d'administration, Dana Peers, explique que des discussions avec les gouvernements provincial et fédéral pour obtenir une aide financière sont en cours.

Ils sont certainement conscients que nous luttons en tant qu'organisation et que nous sommes mis au défi comme tout le monde, admet Dana Peers. D’après lui, les gouvernements reconnaissent par ailleurs que le Stampede de Calgary est une organisation unique.

Il reste, selon le président, qu'aucun des programme d'aide mis sur pied pour faire face à la pandémie n’est adapté à la situation du Stampede.

Je ne sais vraiment pas où ces discussions mèneront.

Une citation de :Dana Peers, président du Stampede de Calgary

Selon Dana Peers, l’annulation du Stampede de Calgary en juillet dernier n’a pas seulement été dévastatrice pour son organisation. L'absence de l’événement a aussi causé des pertes de 282 millions de dollars pour l’économie locale, estime-t-il.

Pendant ces 10 jours, en 2020, ce sont beaucoup de chauffeurs de taxi, d'hôteliers et de restaurateurs qui ont fait de moins bonnes affaires que d'habitude, poursuit-il.

Un homme avec un chapeau de cowboy.

Dana Peers est président du conseil d'administration du Stampede de Calgary.

Photo : Radio-Canada / Marie Chabot-Johnson

De l'incertitude pour juillet 2021

Après des consultations avec le gouvernement albertain et Service de santé Alberta, le Stampede a commencé à organiser des événements à petite échelle cet automne. Cependant, avec l’annonce de nouvelles restrictions à la fin du mois de novembre, le personnel qui avait été rappelé au travail a dû, une fois de plus, être mis à pied.

L’incertitude liée à la tenue d’un festival l’été prochain est donc encore bien présente. Toutefois, selon Dana Peers, plusieurs options sont sur la table. L'organisation se donne jusqu'au printemps pour décider de ce qui pourra avoir lieu et être présenté en juillet 2021.

Le parc du Stampede offre un grand espace extérieur, rappelle le président. D'après lui, il faut réfléchir à ce qui peut être organisé en toute sécurité en fonction des restrictions sanitaires qui pourraient être encore en place l'été prochain.

S’il y a une constante en 2020, c’est le changement, dit-il. Nous continuerons d'essayer de rester au sommet et de nous assurer que nous sommes aussi agiles que possible et que nous pouvons continuer à nous adapter.

Avec les informations de Scott Dippel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !