•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écurie commerciale rasée par les flammes à Sainte-Françoise

Amoncellement de débris d'une écurie ravagée par un incendie, en hiver.

L'écurie des Pins, ravagée par un incendie mercredi soir, est une perte totale.

Photo : Radio-Canada / Jacob Côté

Radio-Canada

L’écurie des Pins de Sainte-Françoise, dans la MRC de Bécancour, a été rasée par un incendie mercredi soir, peu avant 20 h.

Une vingtaine de chevaux à l'intérieur n’ont pas pu échapper aux flammes et ont péri, indique le maire de la municipalité, Mario Lyonnais, qui s’est empressé de se rendre sur les lieux. Cinq chevaux qui étaient dans un enclos extérieur ont pu être libérés par un voisin, dit-il.

Les propriétaires de l’endroit, Chantal Bélanger et Christian Dubois, n’étaient sur les lieux au moment du drame.

Perte totale

Le maire de Ste-Françoise, Mario Lyonnais, a appris qu’un incendie faisait rage à cette écurie autour de 20 h. Les pompiers étaient déjà sur place à son arrivée, mais l’embrasement était généralisé et l’écurie était déjà une perte totale.

Je connais bien les propriétaires, c'est d'une tristesse. Tout le monde est comme une grande famille à cet endroit, témoigne-t-il.

Cette écurie commerciale, dotée d’installations modernes, d’un manège intérieur et d’une capacité d’accueil de 24 chevaux, rassemblait plusieurs services, notamment des services de pension et d’entraînement de chevaux. On y retrouvait par ailleurs une école d'équitation western, et on pouvait y profiter de camps de vacances.

Fondé en 1992, c’est la deuxième fois que cette écurie est la proie des flammes, note M. Lyonnais. Un premier incendie avait aussi détruit le lieu il y a une vingtaine d’années, se rappelle-t-il. J’étais directeur aux incendies à cette époque.

À son arrivée sur les lieux hier soir, le propriétaire était dévasté, témoigne M. Lyonnais. Trop affectée, sa conjointe n’a pas été capable de s’y rendre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !