•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 10 pires raisons d'avoir composé le 911 en Colombie-Britannique en 2020

Casque d'écoute déposé sur un clavier d'ordinateur.

E-Comm a traité plus de 1,7 million d'appels au 911 en 2020.

Photo : iStock

Radio-Canada

La notion d’urgence n’est pas la même pour tout le monde, constatent, une fois de plus, les téléphonistes du 911.

L'entreprise E-Comm, qui est responsable des appels d’urgence en Colombie-Britannique depuis 20 ans, dresse la liste des pires raisons pour lesquelles les gens ont appelé la ligne d'urgence en 2020.

Palmarès des 10 appels non urgents passés au 911 en Colombie-Britannique en 2020

  • Le restaurant n’a pas livré mon repas.
  • Sommes-nous en confinement?
  • Est-ce que sauter en trampoline est illégal en temps de pandémie?
  • Comment faire ma demande d’aide financière fédérale?
  • Le matelas usagé que j’ai acheté est sale.
  • Ma carte bancaire est coincée dans le guichet automatique.
  • Mon voisin fume dans un immeuble où il est interdit de fumer.
  • J’aimerais entreprendre une carrière au sein des forces de l’ordre.
  • Quelle heure est-il?
  • J’ai verrouillé mes clés dans la voiture.
Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

La préposée Meghan McMath implore le public de n’appeler le service d’urgence que lorsqu’une personne a besoin d'une aide immédiate.

Chaque instant passé à répondre à des questions générales nous empêche d’aider les gens qui en ont besoin.

Par ailleurs, les préposés au service 911 d’E-Comm implorent les citoyens d’éviter de composer le numéro d’urgence pour rapporter des infractions aux restrictions sanitaires.

E-Comm a traité plus de 1,7 million d'appels au 911 en 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !