•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le pianiste Fou Ts’ong, grand interprète de Chopin, meurt de la COVID-19

Fou Ts'ong est debout et s'appuie sur un piano à queue.

Le pianiste Fou Ts'ong au début des années 1960

Photo : Getty Images / Erich Auerbach

Radio-Canada

Le pianiste chinois de renommée internationale Fou Ts’ong est mort à Londres à l'âge de 86 ans après avoir contracté la COVID-19.

Son décès a été confirmé à la BBC par Jianing Kong, un élève de Fou Ts’ong qui est aussi enseignant au Royal College of Music de Londres.

Né en Chine en 1934 au sein d’une famille intellectuelle, Fou Ts’ong a quitté son pays à l’âge de 19 ans afin de poursuivre son éducation musicale à Varsovie, en Pologne. Il a reçu, deux ans plus tard, une reconnaissance internationale lors de la prestigieuse compétition consacrée à Chopin qui a eu lieu dans la ville.

Ts’ong a d’ailleurs été reconnu toute sa vie pour ses interprétations du compositeur polonais. La mort de Ts’ong marque la fin d’une période extrêmement importante pour les interprétations issues de la tradition Chopin, a fait savoir mercredi l’Institut Chopin.

Nous disons au revoir à un maître, à un musicien, à un philosophe qui a su comme personne d’autre transposer la grandeur de Chopin à travers les mots, mais par-dessus tout à travers son jeu, a ajouté l’Institut.

Plusieurs pianistes ont également salué la contribution du musicien. Il a été un mentor et un père musical, a indiqué François-Frédéric Guy. Sa compréhension de la musique était unique, a de son côté écrit Lang Lang sur le réseau social chinois Weibo.

Avec les informations de BBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !