•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voyage au Pérou : le député Youri Chassin se justifie

Portrait de Youri Chassin au Salon bleu.

Youri Chassin, député de Saint-Jérôme

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le député de la Coalition avenir Québec Youri Chassin affirme qu’il est parti au Pérou malgré la pandémie pour être avec son mari, qui vit là-bas et qu’il n’a pas vu depuis près d’un an. « Ce n’est pas un voyage d’agrément », dit-il dans une entrevue accordée ce matin à Radio-Canada.

Un texte de Sébastien Bovet

Le député de Saint-Jérôme précise avoir obtenu l’autorisation du cabinet du premier ministre François Legault la semaine du 30 novembre pour effectuer ce voyage.

Il soutient qu’il prend la peine de sortir de ses vacances aujourd’hui pour s’expliquer parce qu’il est conscient de l’impression qu’un tel voyage peut laisser.

« On a un devoir d’exemplarité comme député, mais je suis dans une situation un peu particulière. Dans d’autres circonstances, je ne serais pas venu au Pérou, mais il s’agit d’un cas particulier. »

— Une citation de  Youri Chassin, député caquiste de Saint-Jérôme

Le député explique être engagé depuis mars 2019 dans un processus de parrainage pour faire immigrer son conjoint au Québec. Les procédures auraient été ralenties par la pandémie. La COVID-19 l’aurait aussi empêché de voyager l’été dernier pour aller voir son mari.

Il ajoute qu’il aurait été compliqué pour son mari péruvien de venir le rejoindre au Québec pendant le temps des Fêtes, puisqu’il aurait dû obtenir un visa, ce qui n’est pas le cas pour les Canadiens voyageant au Pérou.

Le député affirme qu’il s’astreint aux règles sanitaires en limitant le plus possible ses contacts sociaux et en respectant le concept de bulle familiale.

Il promet de se plier à la quarantaine obligatoire à son retour, précisant qu’avant son départ il a pris soin de préparer des plats congelés en prévision de cet isolement.

La Coalition avenir Québec a interdit à ses élus de voyager à l’extérieur du Québec pendant la période des Fêtes. Selon le parti, M. Chassin est le seul député à avoir reçu l’autorisation de se déplacer.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !