•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19: l’Alberta reçoit 16 900 doses du vaccin Moderna

Une fiole contenant le vaccin Moderna COVID-19.

Le Canada a approuvé le vaccin de la compagnie Moderna le 23 décembre.

Photo : Associated Press / Eduardo Munoz

Les 16 900 doses du vaccin Moderna seront utilisées pour vacciner les Albertains vivants ou travaillant dans les centres de soins de longue durée et de logements supervisés.

L'arrivée de Moderna dans la province est un autre signe d'espoir.

Une citation de :Jason Kenney, premier ministre de l’Alberta

Le premier ministre de la province, Jason Kenney explique que ce vaccin est plus facile à transporter et à stocker, car il n’a pas besoin d’être gardé à des températures ultra-basses comme celui de Pfizer-BioNTech. C’est le vaccin idéal à envoyer aux populations les plus vulnérables, a-t-il ajouté.

Les établissements de soins continus situés à Calgary, Edmonton, Lethbridge, Red Deer, Medicine Hat, Grande Prairie et Saint-Paul seront les premiers à recevoir ces nouvelles doses. D’ailleurs, la campagne de vaccination y débutera par les aînés le 30 décembre.

Une boîte de vaccins Moderna.

On recommande aussi d'injecter à deux reprises le vaccin de Moderna, mais à 28 jours d'intervalle, contrairement à 21 jours pour celui de Pfizer-BioNTech.

Photo : Services de santé Alberta

En janvier, cette campagne de vaccination s’étendra aux résidents de plus de 75 ans des centres de soins de longue durée ou de logements supervisés, ainsi qu’aux résidents de six communautés Autochtones âgés de plus de 65 ans.

L’arrivée du vaccin ne veut pas dire que la pandémie est terminée, avertit le premier ministre de la province.

La deuxième phase de la campagne de vaccination débutera en avril prochain, mais il n’y a pas encore de détails sur la catégorie de personnes qui recevra le vaccin.

Cependant, la vaccination de la population générale débutera en automne 2021.

Retard dans la vaccination du personnel de santé

La vaccination des thérapeutes respiratoires, du personnel de santé en soins intensifs, et ceux des centres de soins de longue durée se poursuit, mais lentement.

Il y a deux semaines, le ministre de la Santé Tyler Shandro affirmait que 29 000 employés de la santé seraient vaccinés avant la fin du mois.

Or jusqu'à présent un peu plus de 7000 employés ont reçu le vaccin de Pfizer-BioNTech. La province avait pourtant reçu les doses nécessaires.

Alors pourquoi ce retard? La peur du délai de livraison : Services de santé Alberta a retenu la moitié des doses pour garantir l'inoculation de la seconde dose , explique Jason Kenney.

Cependant, Services de santé Alberta a réintroduit ces doses dans la campagne de vaccination, à la demande du gouvernement.

Quatre mille vaccinations sont d’ailleurs prévues tous les jours de la semaine incluant le jour de l’an. Nous allons augmenter le nombre de cliniques de vaccinations pour ce personnel , ajoute la médecin principale de Services de santé Alberta, Laura McDougall.

Les chiffres du jour

Il y a 872 nouveaux cas de COVID-19 dans la province et 26 nouveaux décès. La maladie a ainsi tué 1028 personnes en tout.

Nous devons continuer de suivre les restrictions sanitaires

Une citation de :Jason Kenney, premier ministre de l’Alberta

Par ailleurs, le nombre des hospitalisations augmente encore avec 890 lits occupés dans les hôpitaux, dont 153 aux unités de soins intensifs.

Lundi, la Dre Hinshaw a déclaré qu’un cas du variant de la COVID-19 a été détecté. Cette personne est en isolement depuis son arrivée du Royaume-Uni.

Visitez notre dossier sur les vaccins contre la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !