•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Poulailler rasé par les flammes à Saint-Léon-le-Grand

Débris d'un poulailler qui a été complètement rasé par un incendie.

Un incendie a complètement détruit un poulailler à Saint-Léon-le-Grand.

Photo : Radio-Canada

Un incendie a complètement détruit un poulailler sur le Grand Rang, à Saint-Léon-le-Grand, tôt mardi matin. Quelque 10 500 bêtes ont péri.

Ce sont des jeunes poulets nés il y a dix jours, note le propriétaire de la ferme, Yvan Ferron.

En milieu d’après-midi, des experts en sinistre étaient sur place pour tenter de découvrir la cause du brasier.

Un total de 25 pompiers des municipalités de Saint-Léon-le-Grand, Sainte-Angèle de Prémont et Saint-Paulin ont participé à l’opération. En moins de 30 minutes, la toiture s’était déjà effondrée.

Le propriétaire savait que son bâtiment serait une perte totale. J’ai reçu les deux alarmes incendies indiquant le feu sur chacun des étages. J’ai appelé le 911. Les pompiers sont arrivés rapidement et ont été très actifs, mais il n’y avait pas grand-chose à faire tellement ça brûlait, explique M. Ferron.

Le bâtiment avait été complètement rénové, il y a un an à peine.

C’est décourageant de se dire qu’on doit tout recommencer. Ça avait été épuisant, ces rénovations-là. Maintenant, j’ai hâte de connaître les coûts de reconstruction parce que les matériaux sont très dispendieux présentement. Mon fils est avec moi dans l’entreprise. Je suis en âge de vouloir diminuer, mais il faut lui donner un coup de main. J’ai de la relève, alors on va reconstruire, note-t-il en gardant le sourire.

Comme l’incendie s’est déclaré en pleine nuit, aucun travailleur ne se trouvait à l’intérieur. Yvan Ferron possède trois autres poulaillers où il élève des poulets et des dindons. Par la force des choses, il devra diminuer sa production au cours des prochains mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !