•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La revue culturelle d’une année artistique particulière, mais touffue

Vue des airs, une fresque, peinte sur le sol de la rue Sainte-Catherine à Montréal, une fresque indiquant « La vie de noir.e.s compte », avec la mention #BlackLivesMatter.

Le mouvement Black Lives Matter (La vie des Noirs compte) est devenu le symbole de la dénonciation du racisme et des violences policières.

Photo : Facebook : Lëa-Kim Châteauneuf, CC BY:SA

Cecile Gladel

La traditionnelle émission La revue culturelle, animée par André Robitaille, n’a pas manqué de sujets à aborder dans son tour de l’actualité culturelle de l’année, même si le milieu artistique a été brutalement mis à l’arrêt en mars dernier. Au contraire, il a fallu faire des choix.

Certaines personnes m'ont demandé s'il y avait eu assez de manifestations culturelles à célébrer en 2020 pour faire une heure de télé. Ma réponse a toujours été la même : on aurait pu réaliser au moins cinq émissions spéciales d'une heure, soutient Jocelyn Lebeau, producteur au contenu de cette émission depuis cinq ans.

Si Jocelyn Lebeau reconnaît que les derniers mois ont été remplis de défis en raison de la pandémie, cela n'a pas empêché une foule d'artistes et d’artisans – dans tous les domaines et partout au pays – de créer des œuvres qui ont su trouver leur chemin jusqu'à nous.

Presque tous les arts représentés

Des arts de la scène à la littérature en passant par la musique, les arts visuels, l’architecture et le cinéma, l’émission offre un coup de chapeau aux créatrices et créateurs, à qui l’on a souvent demandé de se réinventer en 2020.

Les quatre personnes posent dans une salle et à distance raisonnable.

Marc Hervieux, Rhodnie Désir, André Robitaille et Lorraine Pintal

Photo : Radio-Canada

Dans l’émission, il est entre autres question de l’importance de l’art dans la vie, du mouvement Black Lives Matter (La vie des Noirs compte) comme source d’inspiration et du potentiel qu’offrent les réseaux sociaux et le virtuel pour joindre le public.

Les quatre personnes sont assises dans une salle de spectacle et à distance.

L’artiste visuelle Pony, André Robitaille, l’humoriste Mathieu Dufour et la batteuse Domino Santantonio

Photo : Radio-Canada

André Robitaille mène, dans la revue culturelle, une vingtaine d’entrevues avec des artistes. Il parle notamment des façons de se réinventer avec l’artiste visuelle Pony – qui a été l’une des premières à confectionner des masques – ainsi qu’avec l’humoriste Mathieu Dufour, qui a lancé le Show-rona virus, son populaire talk-show de fin de soirée diffusé en direct sur Instagram au printemps dernier. L’animateur s’entretient également avec la batteuse Domino Santantonio, dont les vidéos ont eu un grand succès sur TikTok.

Les deux hommes sont dehors et posent à distance.

André Robitaille et Marc-André Grondin

Photo : Radio-Canada

Les autres personnalités rencontrées pour l’émission sont le cinéaste Félix Rose; l’artiste multidisciplinaire Stanley Février; le caricaturiste Serge Chapleau; les écrivaines Janette Bertrand, Antonine Maillet, Kim Thúy, Naomi Fontaine et Joséphine Bacon; les chefs d’orchestre Alexandre Da Costa et Yannick Nézet-Séguin; les comédiens Fabien Cloutier, Marc-André Grondin et Mani Soleymanlou; les chanteurs Damien Robitaille, P’tit Belliveau, FouKi et Marc Hervieux; la directrice générale et artistique du Théâtre du Nouveau Monde (TNM) Lorraine Pintal; la chorégraphe et interprète Rhodnie Désir; les chanteuses Elisapie, Dominique Fils-Aimé et Jill Barber; et le directeur général du cirque FLIP Fabrique Bruno Gagnon.

La revue culturelle sera diffusée le samedi 2 janvier à 21 h simultanément sur ICI Télé et sur ICI Première, et présentée en rediffusion le dimanche 3 janvier à 17 h sur ICI Télé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !