•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'Alberta détecte un premier cas du variant et enregistre un 1000e décès

L'Alberta enregistre 4488 nouveaux cas de la COVID-19 pour la période du 23 au 27 décembre.

Un homme fait un prélèvement sur une femme dans le cadre d'un test de dépistage de la COVID-19.

Services de santé Alberta a confirmé son premier cas du nouveau variant du coronavirus.

Photo : Radio-Canada / Robert Short

Radio-Canada

L'Alberta signale un premier cas du variant de la COVID-19 dans la province, ainsi que 4488 nouveaux cas pour la période du 23 au 27 décembre. La province enregistre 112 décès pour la même période, pour un total de 1002 décès depuis le début de la pandémie.

La souche variante a été détectée chez une personne qui était de retour du Royaume-Uni. Selon la médecin hygiéniste en chef, la Dre Deena Hinshaw, cette personne s'est rapidement isolée et les autorités sanitaires ne pensent pas qu'il y ait eu propagation.

Il y a eu un délai entre le moment où cette personne est arrivée et le moment où les symptômes ont commencé. Il y a donc une possibilité théorique de transmission. Pour le moment, nous avons examiné la situation et pensons que le risque est très faible, soutient-elle.

La date et le numéro de vol de retour de la personne infectée n'ont pas été communiqués pour l'instant.

Nous travaillons avec l'Agence de la santé publique du Canada pour obtenir les détails du vol et la liste des personnes qui se trouvaient dans le même avion, a déclaré la Dre Hinshaw.

La Dre Hinshaw recommande à toute personne qui est arrivée du Royaume-Uni ou de l'Afrique du Sud au cours des 14 derniers jours de subir un test de dépistage, qu'il y ait présence de symptômes ou non.

Il s'agit du cinquième cas confirmé du nouveau variant au Canada. Samedi, deux cas ont été déclarés dans la région de Durham, une banlieue située à l'est de Toronto. Dimanche, deux nouveaux cas ont été confirmés au Canada, à Ottawa et à Vancouver.

Un bilan en demi-teinte pour le temps des Fêtes

Ce lundi est la première journée depuis le 23 décembre où Services de santé Alberta publie un rapport détaillé de la propagation de la COVID-19 dans la province. Au cours des 120 dernières heures, le total de cas actifs continue sa descente jusqu'à 15 487 cas, soit 2334 depuis mercredi dernier. Cette baisse est en partie attribuable au moins grand nombre de tests effectués dans la province, a déclaré la Dre Deena Hinshaw en conférence de presse lundi.

Nombres de nouveaux cas, de tests effectués et de décès

  • 23 décembre : 1007 nouveaux cas, 15 585 tests et 30 décès
  • 24 décembre : 1191 nouveaux cas, 17 845 tests et 18 décès
  • 25 décembre : 914 nouveaux cas, 14 193 tests et 17 décès
  • 26 décembre : 459 nouveaux cas, 6866 tests et 27 décès
  • 27 décembre : 917 nouveaux cas, 9633 tests et 20 décès

Lundi, 878 personnes sont hospitalisées, dont 148 aux soins intensifs.

Il faudra probablement plusieurs semaines avant que la tendance à la baisse des cas ne se reflète dans le nombre de décès et d'hospitalisations et d'admissions aux soins intensifs, selon Deena Hinshaw. Nous savons que des choses comme les décès, les hospitalisations, les soins intensifs, ce sont ce que nous appelons des indicateurs retardés, car ils se produisent avec un retard d'une à deux semaines après que nous avons commencé à voir le nombre de nos cas changer, a-t-elle précisé. Nous nous attendrions donc à ce que ces chiffres mettent plus de temps à baisser que notre nombre de cas.

Le taux de positivité a varié de 6 à 7 % au cours de la période de cinq jours, mais est passé à plus de 9 % le 27 décembre.

Un « tournant tragique »

Lors de sa conférence de presse, la Dre Hinshaw a qualifié cette mise à jour de « difficile », étant donné les 112 décès à déplorer dans la province. Le fait de traverser la barre des 1000 décès représente également un « tournant tragique » de la pandémie, selon le premier ministre albertain Jason Kenney. Dans une déclaration envoyée par courriel, il affirme toutefois qu'il y a une « lumière au bout du tunnel » depuis le début de la campagne de vaccination dans la province.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !