•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conserver son arbre de Noël peut aider les oiseaux

Un oiseau perché sur une branche, en hiver.

Les sapins peuvent procurer des abris aux oiseaux fragilisés durant la saison froide.

Photo : Courtoisie / Roxane Filion

Radio-Canada

Nombreux sont ceux qui se sont procuré un sapin de Noël naturel cette année. Avant de le jeter aux poubelles, les citoyens peuvent donner d’autres utilités à leur arbre.

Par exemple, garder son arbre de Noël dans sa cour arrière pourrait aider les oiseaux. L’organisme Conservation nature Canada (CNC) suggère de les placer en arrière ou autour de la maison plutôt que de l’envoyer directement à la collecte des matières résiduelles, comme l’indique Andrew Holland de CNC.

C’est une bonne idée d’ajouter un peu de beurres d’arachide ou quelques noix dans l’arbre parce que nous pensons à nourrir les oiseaux à d’autres moments de l’année, et pas vraiment durant l’hiver [...] Et dans les 50 dernières années, nous avons perdu 2,9 milliards d’oiseaux en Amérique du Nord, dit-il en citant une étude publiée en 2019 dans la revue Science.

Un sapin à côté d'une mangeoire en bois.

Installer l'arbre de Noël près d'une mangeoire peut donner un abris aux oiseaux durant les mois froids.

Photo : Gracieuseté de Conservation nature Canada

Durant la saison froide, un arbre de Noël peut aider les oiseaux à survivre au travers de conditions difficiles, souligne Dan Kraus, biologiste principal à CNC.

Les conifères fournissent de précieux abris où les oiseaux peuvent se reposer lorsqu’ils visitent votre mangeoire, dit Dan Kraus. De plus, en laissant votre arbre dans le jardin durant l’été, il continuera d’offrir un refuge pour la faune et enrichira même le sol en se décomposant.

On peut donc déposer l’arbre contre une clôture ou à même le sol et y installer de la nourriture pour oiseaux. Une fois le printemps arrivé, la décomposition du sapin peut enrichir le sol, ou on peut aussi l’envoyer à notre écocentre local.

Un sapin de Noël couché sur la neige dans une cour arrière.

On peut aussi déposer le sapin à même le sol.

Photo : Gracieuseté de Conservation nature Canada

Andrew Holland suggère aussi de percer des trous dans le tronc du sapin pour qu’il se décompose plus rapidement.

À l’automne, les branches et le tronc de votre arbre commenceront à retourner à la terre. Bon nombre de nos arbres de Noël, en particulier les épinettes et sapins baumiers, sont très peu résistants à la pourriture et se dégradent rapidement lorsqu’ils sont exposés aux éléments. Plus les branches coupées et le tronc sont en contact avec le sol, plus vite ils se décomposeront , indique Dan Kraus.

Des sapins versatiles

Cette année, les arbres de Noël collectés dans la MRC de la Vallée-de-l’Or aideront au processus de compostage. Le directeur du service de l’environnement Marco Veilleux explique que les arbres seront déchiquetés en copeaux, qui serviront d’agents structurants dans le compostage.

Il faut qu’on en achète (de l’agent structurant) de toute façon. C’est un ingrédient essentiel du compostage, donc ça contribue à ce que l’on s’autosuffise en agent structurant.

Auparavant, les copeaux étaient brûlés pour produire de la chaleur. Ça, d'un point de vue économique, ce n'est pas excellent et d'un point de vue écologique, ça l'est moins que le compostage, précise-t-il.

Marco Veilleux rappelle que les arbres doivent être dégarnis avant que le camion de collecte les récupère.

Les différentes MRC ont des calendriers pour la collecte de sapins. Dans la MRC de la Vallée-de-l’Or, elle se déroulera entre le 4 et le 15 janvier, selon les secteurs. Dans la MRC de Rouyn-Noranda, on demande de déposer l’arbre de Noël au plus tard le 10 janvier à l’emplacement habituel de collecte.

Sur son site web, la Ville de Rouyn-Noranda indique que la collecte des sapins de Noël permet de diminuer la quantité de méthane (gaz à effet de serre) produite par la décomposition de ces matières dans les sites d’enfouissement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !