•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un service de plats réutilisables pour lutter contre les plastiques à usage unique

Des cuisiniers portant des masques préparent des plats pour emporter.

Les restaurants ont été contraints d'offrir des plats à emporter seulement, ce qui a un impact sur la consommation de plastiques à usage unique, selon Chelsea Rochman.

Photo : Radio-Canada / Maggie MacPherson

Radio-Canada

La pollution liée au plastique augmente en raison de la pandémie, puisque les restaurants sont forcés d'offrir uniquement des commandes à emporter. Or, une entreprise de Toronto s'attaque au problème en proposant un service de plats réutilisables.

L’entreprise, qui a lancé un projet pilote au mois de mars, offre d'aller chercher les plats réutilisables chez les abonnés du service.

Megan Takeda-Tully, fondatrice de Suppli, va chercher à vélo les plats d’acier inoxydable sur le porche de ses clients. Ceux-ci peuvent aussi déposer les plats utilisés dans une des deux zones de ramassage afin qu’ils soient nettoyés et désinfectés.

Mme Takeda-Tully explique qu’elle adore commander des plats au restaurant et qu’elle le fait encore plus souvent depuis le début de la pandémie. Mais je ne pouvais pas continuer à produire autant de déchets plastiques, dit-elle.

Des plats en acier inoxydable et des couvercles sont placés dans un lave-vaisselle.

Suppli, une entreprise de Toronto, offre un service de plats réutilisables pour réduire les déchets plastiques.

Photo : Radio-Canada / Megan Takeda-Tully

Plus de déchets plastiques en raison des commandes à emporter

Les déchets qui proviennent des plastiques à usage unique sont souvent issus du monde de la restauration.

Selon Chelsea Rochman, professeure adjointe à l’Université de Toronto, un programme zéro déchet comme Suppli est nécessaire dans la lutte contre les plastiques à usage unique.

Les déchets qu’on trouve le plus souvent sont les plats et les tasses à usage unique des restaurants. Les plats réutilisables permettent de résoudre une partie du problème.

Une citation de :Chelsea Rochman, professeure adjointe à l’Université de Toronto

Le service est d’ailleurs très apprécié des restaurateurs partenaires, tel Clint Gaudry, de Noushe, un restaurant de Toronto. Noushe est l’un des cinq restaurants qui travaillent actuellement en partenariat avec Suppli.

Le changement est un processus parfois coûteux, mais qui est très important, dit M. Gaudry. J’aimerais vraiment qu’il y ait plus de programmes de ce type.

Une hausse de la demande de plats réutilisables

Dans la semaine qui a suivi le lancement de Suppli, plus de 200 des plats de l'entreprise ont été utilisés.

Mme Takeda-Tully explique qu’il y a une forte hausse de la demande de plats réutilisables et que l’entreprise développe actuellement l’infrastructure qui permettrait de répondre à cette demande et de s’étendre dans la Ville Reine.

Elle souligne que le programme pourrait réduire les déchets plastiques de façon importante. Si chaque ménage de Toronto se sert d’un plat réutilisable une fois par semaine, nous éviterons l’usage de plus de 2 millions de plats à usage unique.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !