•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un monolithe en pain d'épices enchante San Francisco le jour de Noël

Une tour en pain d'épices au sommet d'une colline au lever du Soleil devant la ville de San Francisco au bas.

Un mystérieux monolithe de pain d'épices est apparu au sommet d'une colline à San Francisco le jour de Noël.

Photo : Anand Sharma

Associated Press

Un monolithe en pain d'épices de près de deux mètres de haut est mystérieusement apparu sur une colline de San Francisco le jour de Noël. La tour, maintenue par du glaçage et décorée de quelques boules de gomme, a ravi la ville pendant plusieurs heures avant de s’effondrer samedi matin.

Anand Sharma a eu toute une surprise lors de sa séance de course à pied vendredi matin. En se rendant comme à l’habitude au parc Corona Heights pour contempler le lever du soleil, le joggeur a repéré ce qu'il pensait être un grand poteau. C’est seulement lorsqu'il a senti l’odeur du pain d’épices qu'il a pris conscience de ce que c’était, selon une entrevue qu'il a accordée à la radio KQED-FM.

Ça m'a fait sourire. Je me demande qui l'a fait, et quand ces personnes l'ont mis là.

Anand Sharma

Les gens se sont rendus au parc tout au long de la journée, même si une pluie fine tombait sur cet objet d'art éphémère et comestible. Dans une vidéo mise en ligne, on peut voir une personne croquer à pleines dents dans la sculpture en pain d'épices.

Phil Ginsburg, chef du service des loisirs et des parcs de la ville, a confirmé à KQED que son personnel n'enlèverait pas le monument tant que le biscuit ne s'[effriterait] pas.

C'est malheureusement le scénario qui s’est produit samedi matin, mettant ainsi fin à ce qui était certainement un hommage à la découverte et à la disparition rapide d'un monolithe de métal brillant dans le désert de l'Utah le mois dernier. L’objet est devenu un sujet de fascination dans le monde entier en suscitant des hypothèses sur ses origines extraterrestres. Le créateur – toujours anonyme – du monument n'avait pas obtenu la permission de planter l'objet creux en acier inoxydable sur un terrain public.

Une structure métallique similaire avait été trouvée sur une colline du nord de la Roumanie, avant de disparaître quelques heures plus tard. Quelques jours après, un autre monolithe a été découvert au sommet d'un sentier à Atascadero, en Californie, mais il a ensuite été démantelé par un groupe de jeunes hommes, selon ce qu’ont déclaré les responsables de la ville.

Le Canada n’a pas été épargné par l’épidémie de ces sculptures éphémères. Il y a deux semaines, la Fédération du personnel de soutien scolaire a installé un monolithe devant l’Assemblée nationale, à Québec, pour dénoncer la lenteur à la table des négociations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !