•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Noël confiné : la SQ intervient lors d’un rassemblement à l’île d’Orléans

Deux policiers, debout dans l'entrée d'une maison, discutent. Ils portent un masque.

Des policiers sont restés près de deux heures auprès d'un groupe de personnes qui étaient rassemblées dans une même propriété et qui n'étaient pas toutes de la même bulle familiale.

Photo :  Capture d’écran/Facebook

Des policiers de la Sûreté du Québec (SQ) sont intervenus durant un peu plus de deux heures dans une maison de l’île d’Orléans pour non-respect des mesures sanitaires. Au moins deux vidéos filmées par des personnes présentes dans la maison ont été vues de nombreuses fois et ont suscité des milliers de commentaires sur Facebook.

Puisque l’événement est devenu public sur les réseaux sociaux, la SQ confirme être intervenue vendredi, à l’île d’Orléans près de Québec, après avoir obtenu une autorisation judiciaire afin d'intervenir à l'intérieur de la maison et de faire respecter la loi sur la santé publique.

Le corps policier ne confirme pas le nombre de personnes qui se trouvaient à l’intérieur de la maison. Des constats d’infraction ont été signifiés, précise cependant le communiqué. La SQ fera au début de la semaine un bilan de ses interventions pour non-respect des mesures sanitaires en temps de pandémie.

Discussion sur les personnes vivant seules

Dans la vidéo publiée sur un groupe Facebook contre les mesures sanitaires, on peut entendre un policier discuter avec un groupe d’environ 10 personnes dans l'habitation. Les agents portent un masque, mais pas les autres personnes, principalement des adultes.

Un policier tente d’expliquer calmement les consignes du gouvernement concernant les bulles familiales et les personnes vivant seules. Une des personnes estime de son côté qu’une même bulle familiale peut accueillir différentes personnes seules.

Rappelons que les rassemblements sont interdits et que les contrevenants s’exposent à des amendes de 1546 $. Il est vrai qu’une personne seule peut visiter une bulle familiale, ainsi qu’accueillir les membres d’une bulle chez elle. Les pères et mères de familles monoparentales peuvent être accompagnés de leur enfant.

Dans la vidéo de l’intervention policière de Noël à l’île d’Orléans, les personnes présentes dans la maison ne semblent pas être en mesure de démontrer qu’ils répondent à ces critères établis par le gouvernement.

Peu collaboratifs

La vidéo permet de constater que les gens sont peu collaboratifs au cours de la longue visite des policiers. Ils demeurent calmes, mais posent beaucoup de questions et s'indignent contre les mesures sanitaires du gouvernement.

Dans une autre vidéo publiée sur le compte Facebook d'une des personnes qui participaient au rassemblement, il est possible de constater qu'après un peu plus de deux heures de discussions avec les policiers, les récalcitrants ont commencé à quitter la maison.

Il se pourrait que d’autres vidéos de l’événement circulent sur les réseaux sociaux, puisque plusieurs personnes filmaient les policiers avec leur téléphone cellulaire en même temps.

D'autres bilans à venir

Le Service de police de la Ville de Québec attendra lui aussi le début de la semaine, possiblement lundi, pour faire le bilan des interventions réalisées sur son territoire durant la première semaine du temps des Fêtes.

Il en va de même pour d'autres corps policiers au Québec.

La police de Gatineau, de son côté, a publié un bilan préliminaire et fait état de 18 interventions effectuées la veille de Noël. Ils n'ont cependant pas délivré de constat d'infraction.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !