•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Explosion de Nashville : un possible attentat-suicide

La devanture d'une immeuble endommagé à Nashville.

Malgré l'ampleur de la déflagration, seulement trois personnes ont été blessées par l'explosion d'un véhicule le matin de Noël à Nashville.

Photo : Getty Images / Terry Wyatt

Radio-Canada

L’explosion d’un véhicule dans le centre-ville de Nashville, qui a fait trois blessés vendredi, était probablement le résultat d'un attentat-suicide, selon CNN.

La police fédérale (FBI) n’est plus à la recherche d'autres suspects.

Les enquêteurs avaient déclaré vendredi avoir peut-être découvert des restes humains, mais ils ne savaient pas s'ils provenaient d'une personne liée à l'explosion ou d'une victime innocente.

Des agents s'affairent à fouiller une maison d’Antioche, située au sud-est de Nashville, selon un porte-parole du FBI. Un véhicule motorisé similaire à celui impliqué dans l'explosion était dans l'entrée de la maison pendant des années, selon des voisins, mais qu'il n'y est plus.

Le FBI a reçu plus de 500 indices de la part du public et rien n’indique qu’il y aura d’autres explosions, selon l'agent responsable du dossier, Doug Korneski.

L’agence fédérale, qui dirige l'enquête, a mobilisé son unité d'analyse comportementale à Quantico, en Virginie, et environ 250 membres du personnel.

Les enquêteurs fédéraux du Bureau de l'alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs y participent également.

Des coups de feu avant l'explosion

Selon le chef de la police de Metro Nashville, John Drake, les policiers ont répondu vendredi à un signalement de coups de feu avant de découvrir un véhicule récréatif qui diffusait un avertissement enregistré selon lequel une bombe exploserait dans 15 minutes.

Si vous entendez ce message, évacuez maintenant, disait la voix vers 6 h 30. Si vous entendez ce message, évacuez maintenant.

La police a évacué les bâtiments voisins et a appelé l'escouade antibombe. Le véhicule a explosé peu de temps après.

Une rue de Nashville jonchée de débris après l'explosion.

Le centre-ville de Nashville a été frappé par une importante explosion le jour de Noël.

Photo : Reuters / Tennessean / Andrew Nelles

Les autorités croient que cette explosion était intentionnelle, même si elles en ignorent les motifs et la cible. Elles tentent toujours de savoir si le bâtiment de transmission AT&T, qui a subi des dommages lors de l'explosion, était ciblé.

Les avertissements diffusés par haut-parleur avant l'explosion indiquent qu'il ne s'agissait pas d'une tentative de meurtre de masse. Ça allait clairement être fait quand personne ne serait là, a déclaré vendredi le maire de Nashville, John Cooper.

Les trois blessés étaient dans un état stable, vendredi soir. L'explosion a détruit au moins 41 commerces de la Second Avenue à Nashville, une rue pleine de bâtiments historiques.

Ce matin, j'ai visité le lieu de l'attentat. Les dégâts sont stupéfiants. C'est un miracle qu'aucun habitant n'ait été tué.

Le gouverneur du Tennessee, Bill Lee

Des pannes de communication majeures

D'importantes pannes de communication ont continué à affecter de vastes étendues du Tennessee, ainsi que des régions du Kentucky et de l'Alabama.


De la fumée s'échappe du lieu de l’explosion dans la zone de Second and Commerce, à Nashville.

Les systèmes d'urgence de la police du Tennessee, du Kentucky et de l'Alabama sont demeurés hors service.

Photo : Reuters / ANDREW NELLES/TENNESSEAN.COM

Les systèmes d'urgence de la police des trois États ainsi que la ligne d'assistance téléphonique pour la COVID-19 de Nashville sont demeurés hors service, car un bureau central de la société AT&T a été touché par l'explosion. Cet immeuble contenait une centrale téléphonique dotée d'équipements de réseau.

L'entreprise a refusé d'indiquer le nombre de clients présentement touchés par ces pannes.

AT&T a déclaré que les équipes de réparation doivent relever plusieurs défis : un incendie s'est notamment rallumé pendant la nuit et a conduit à l'évacuation du bâtiment. Elles ont dû travailler avec des ingénieurs en sécurité et en structure et percer des trous dans le bâtiment afin de reconnecter l'alimentation.

Nos équipes continuent de travailler 24 heures sur 24 pour rétablir les services après l'explosion d'hier matin [vendredi] à Nashville, a déclaré la société dans un communiqué, samedi. Nous avons pu installer deux centrales pour les cellulaires portables au centre-ville de Nashville. De nombreuses centrales portables supplémentaires sont déployées dans la région.

Le gouverneur du Tennessee, Bill Lee, a demandé samedi à la Maison-Blanche une assistance fédérale en raison de la gravité et de l'ampleur de l'explosion.

Au moins 41 bâtiments ont été endommagés, et les systèmes de communication sont tombés en panne dans tout l'État, a-t-il déclaré.

Les pannes ont même brièvement interrompu les vols à l'aéroport international de Nashville, mais les activités ont repris normalement samedi.

Avec les informations de La Presse canadienne, Associated Press, CBS, et CNN

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !