•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations dans la région de Québec : plus de 200 personnes évacuées

Un panneau mettant en garde contre un risque d'inondation.

Des routes ont été fermées près de la Rivière jaune à Lac Beauport, dans la région de Québec.

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

Radio-Canada

Les importantes précipitations qui sont survenues vendredi ont rendu la vie difficile à des centaines d'habitants de Sainte-Brigitte-de-Laval et de Lac-Beauport, dans la région de Québec.

Les autorités de Sainte-Brigitte-de-Laval, dont fait partie l'île qui est souvent touchée par les inondations printanières, estiment que 200 personnes sont visées par l'ordre d'évacuation décrété peu avant midi vendredi. Le maire Carl Thomassin a déclaré l'état d'urgence sur tout le territoire de sa ville, située au nord-est de Québec, pour une période de 48 heures.

Dans le secteur de la rivière Montmorency, une vingtaine de maisons entourées par l’eau ont été évacuées. La rivière sort de son lit et une hausse des niveaux d’eau est à prévoir dans les prochaines heures avec une augmentation du débit.

Nous avons des autobus du RTC sur place dans lesquels les gens peuvent se tenir au chaud avant d’être pris en charge, a déclaré Bill Noonan, représentant du Service de sécurité incendie de la ville de Québec.

En soirée, les pompiers ont procédé à l’évacuation d'habitations du secteur de la rue des Trois-Saults dans le secteur de Beauport, où une trentaine de personnes ont dû quitter leur domicile.

Un zodiac de sauvetage dans l'eau avec deux secouristes.

Plus de 200 personnes ont été évacuées de manière préventive vendredi.

Photo : Courtoisie/Twitter - Sécurité publique de la Ville de Québec

À Lac-Beauport, une centaine de maisons aux abords de la rivière Jaune sont menacées par les eaux. Cinq personnes ont été évacuées vendredi soir.

Le niveau d’eau a diminué, ce qui veut dire que dans les prochaines heures, cela va se répercuter dans le centre-ville de Lac-Beauport. Nous sommes confiants que le tout sera résorbé rapidement, d’ici [samedi] matin possiblement.

Une citation de :Michel Beaulieu, Maire de Lac-Beauport

La Croix-Rouge, qui a ouvert un centre d’accueil et de référence, a pris en charge les personnes sinistrées, leur offrant un hébergement commercial en plus de leur fournir de la nourriture, et ce, sous forme de bons d’achat, de repas ou d’aiguillage vers d’autres organismes.

Les évacués seront redirigés vers des hôtels en raison de la situation sanitaire.

La rivière Montmorency.

Le débit de la rivière Montmorency ne cesse d'augmenter, notamment en raison des fortes précipitations des derniers jours.

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

À Saint-Raymond, dans la MRC de Portneuf, des débordements mineurs ont été rapportés aux abords de la rivière Saint-Anne, provoquant notamment l'inondation de sous-sols. Un glissement de terrain a également entraîné une panne d'électricité.

Sur Twitter, la ministre Geneviève Guilbault a déclaré que nos équipes de la Sécurité publique travaillent avec les municipalités pour porter assistance aux riverains. En cas de problème ou d'inquiétude, n'hésitez pas à contacter les autorités.

C’est exceptionnel pour un mois de décembre. Ce qu’on craint, c’est des débordements importants avec les prévisions que nous avons. C’est ce qui nous amène à poser des actions de prévention.

Une citation de :Steve Boivin, conseiller émérite à la sécurité civile

Un pont privé est également à risque et une dizaine de personnes sont dans un secteur isolé, a affirmé Steve Boivin, conseiller émérite à la sécurité civile, qui a précisé que différents moyens seront analysés pour tenter d'évacuer ces personnes.

Les bassins versants de plusieurs régions du Québec, surtout situées au nord du fleuve Saint-Laurent, réagissent aux pluies et à la fonte des dernières heures, plus particulièrement dans la région de la Capitale-Nationale, a noté M. Boivin.

La sécurité publique en alerte

Dans la municipalité de Lac-Beauport, le maire, Michel Beaulieu, a bon espoir que le niveau d’eau descendra au cours des prochaines heures. C’est du jamais-vu pour moi, en huit ans de mairie, de voir une recrudescence aussi rapide.

La sécurité civile est sur un pied d'alerte depuis deux jours, puisque les météorologues annonçaient de fortes pluies et des températures plus douces.

La sécurité civile demande aux personnes qui habitent près d'une rivière de se tenir informés de la météo et de suivre les informations communiquées par les autorités municipales afin d'évacuer si un ordre est donné.

Plusieurs rivières surveillées

Une rivière passant rapidement sous un pont.

Le niveau de la rivière atteint presque la hauteur de la chaussée.

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

Dans la grande région de Québec, où plusieurs cours d'eau ont été gonflés par les pluies, de nombreuses rivières font l'objet d'une surveillance, en particulier au nord du fleuve.

Ne vous approchez pas des endroits où le sol est affaissé près des rivières, des ruisseaux et des ponceaux, avise Environnement Canada.

Avec les informations de Kassandra Nadeau-Lamarche, Sarah Molkhou et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !