•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À la rencontre des « chats de magasins » les plus en vue de Vancouver

Un chat nommé Marshmallow.

Marshmallow est la mascotte de l'épicerie Windermere Market.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

À Vancouver, comme ailleurs, les « chats de magasins » jouent un rôle bien plus grand que celui de chasser les souris.

Tel un tigre miniature, Wilbur passe ses journées à errer parmi les plantes d’intérieur vendues au magasin Figaro's Garden.

C'est une partie très importante de l'entreprise, explique le directeur Conor Preston. Il y a certainement des gens qui viennent juste pour le voir.

Les tâches de Wilbur sont variées : il attrape les souris et il est un hôte apprécié des clients.

Le chat Wilbur dans un magasin de plantes.

Wilbur dans sa jungle du magasin Firgaro's Garden.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

À l'épicerie Windermere Market, dans l’est de la ville, Marshmallow joue les mascottes.

C'était le rêve du propriétaire Derek Doo d'avoir un petit magasin avec un chat comme dans les livres d'histoires.

Marshmallow est venu au magasin pour chasser les rats de l’établissement qui était dans un état délabré lorsqu’il en a pris possession. Aujourd’hui, il sert à bien plus que ça.

Les enfants adorent le chat. C'est une mascotte très populaire. Il fait sourire tout le monde.

Derek Doo, propriétaire du marché Windermere Market

Rôle ancien

Le rôle des chats de magasins en tant que chasseurs de rongeurs remonte à des milliers d'années, selon des experts.

Garder les chats uniquement à l'intérieur et uniquement comme animaux de compagnie est assez inhabituel quand on regarde l'histoire de l'humanité, explique Sasha Protopopova, professeure adjointe au programme de bien-être animal de l'Université de la Colombie-Britannique.

Des exceptions peuvent être accordées, mais la régie de la santé Vancouver Coastal soutient que les animaux ne sont pas autorisés dans les locaux destinés à l'alimentation. Or, les plaintes concernant les chats sont rares.

Un chat dans un magasin à Vancouver.

Les chats jouent le rôle de chasseurs de rongeurs depuis des lustres.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

De Vancouver à New York

À New York, les chats sont vus dans d'innombrables épiceries familiales appelées « bodegas ».

L'écrivain et illustrateur basé à Brooklyn, Louie Chin, a publié le livre pour enfants Bodega Cat pour souligner le phénomène.

Entrer dans une bodega, c'est comme entrer dans la maison du propriétaire, dit-il. Le chat de la bodega fait presque partie du magasin. Un peu comme une célébrité du quartier.

Avec les informations de Liam Britten

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !