•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accord entre les courtiers d’assurance manitobains et MPI sur les ventes en ligne

Des voitures en circulation au Manitoba.

La Société d'assurance publique du Manitoba contestait le rôle des courtiers d'assurance dans toutes les transactions.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Radio-Canada

Un nouvel accord qui entre en vigueur en avril prochain met fin au désaccord entre la Société d’assurance publique du Manitoba (MPI) et les courtiers d’assurance privés. Ceux-ci garderont un rôle dans les ventes d’assurance automobile, même en ligne.

Durant les deux dernières années, les relations étaient difficiles entre l’Association des courtiers d’assurance du Manitoba (IBAM) et MPI. Une querelle qui a nécessité l’intervention d’un médiateur mandaté par la province pour trouver un accord entre les deux parties sur l’avenir des ventes en ligne.

L'assureur public contestait le rôle des courtiers dans les transactions, tandis que l’IBAM revendiquait l’importance de ses membres dans le processus d’assurance.

Il y a deux ans, nous n’étions pas en bons termes avec MPI, mais je pense que nous avons pu trouver des points d'accord, reconnaît le directeur général de l’IBAM Grant Wainikka qui est globalement satisfait de l’entente.

Un accord de cinq ans

L’entente de cinq ans conclue le mois dernier, et qui entrera en vigueur en avril prochain, indique que MPI prévoit de mettre en place des services additionnels en ligne aux alentours d’avril 2023.

Un porte-parole de la société de la Couronne ajoute que le renouvellement en ligne sera aussi offert à tous les propriétaires de véhicules de tourisme, excepté ceux qui ont des antécédents de défaut de paiement.

L’assurance d’un nouveau véhicule devra cependant toujours être effectuée à un centre de courtage ou un centre de services de MPI.

Certains renouvellements et réévaluations pourront également être effectués en ligne. L’assuré aura ainsi accès à une session dans son compte qui le redirigera vers le courtier d’assurance chez qui il est allé précédemment ou lui proposera un choix de quatre ou cinq courtiers géographiquement proches.

L’opération modifie également le taux de commission des courtiers.

Actuellement, le taux d’indemnisation des courtiers d’assurance est de 3 % précise MPI. Un taux qui selon Grant Wainikka est inférieur de près de deux points à celui de la Saskatchewan.

À l’entrée en vigueur de l’entente, le taux de commission pour les transactions en assurance de base en personne augmentera pour atteindre 4,2 % tandis que les accords conclus en ligne donneront droit à une indemnisation de 2,3 %.

Pour le chef des opérations de MPI Curtis Wennberg la transition de l’assurance publique vers des services en ligne est une bonne nouvelle pour les clients

Cet accord permettra de distinguer les commissions des courtiers d’assurance lorsque les clients choisissent d’aller en ligne plutôt qu’en personne, explique-t-il dans un courriel. Cela dit, les clients seront libres de choisir.

Une querelle également politique

La médiation entre les deux parties a commencé en juillet 2019. Un mois auparavant, des documents internes, obtenus par le NPD montraient que la société avait l’impression de subir des pressions du gouvernement pour impliquer des courtiers d’assurance à toutes les transactions. À l’époque, MPI craignait que cette opération ne coûte plus cher.

Le gouvernement nie tout rôle dans cet accord, mais le porte-parole du Nouveau Parti démocratique sur les affaires d’assurances publiques, Mintu Sandhu, n’y croit pas.

Ils essaient de faire passer leur ingérence pour une amélioration, mais même MPI a dit que cet accord n’était pas rentable , affirme-t-il dans un communiqué.

Dans le nouvel accord, on peut lire que l’un des points soulevés durant le processus de conciliation était que le gouvernement était déterminé à soutenir la stabilité et la santé des petites entreprises .

De son côté, le ministre des Services de la Couronne, Jeff Wharton, s'est dit heureux d’apprendre l’existence de la nouvelle entente, qui, selon lui, renforcera la relation entre MPI et IBAM.

Avec les informations de Ian Froese.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !