•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Chronique

2020 : le pouvoir de la solidarité

Un groupe de personnes de toutes les origines se donnent la main.

Un groupe de personnes de toutes les origines se donnent la main.

Photo : iStock

Solidarité, c’est le mot qui s’impose à mon esprit au terme d’une année 2020 bousculée par une crise sanitaire que je n’aurais jamais imaginée.

J’ai senti le besoin de solidarité dès janvier, avec la bataille contre la stigmatisation des Chinois d’ici, alors que la COVID-19 n’avait pas encore commencé à se répandre.

J’ai rejoint ceux qui refusaient de repousser les Chinois dans nos communautés, au seul motif que le virus venait de leur pays d’origine. 

Et quand la pandémie a été déclarée, je n’ai pu qu’apprécier davantage l’importance de la solidarité pour passer à travers une épreuve aussi inédite.

Je l’ai vu dans les nombreuses interventions des autorités fédérales, provinciales et municipales pour contrer la maladie et protéger nos communautés.

Les mesures sanitaires décrétées m’ont parfois paru dures, car elles ont modifié de fond en comble nos modes de vie, notamment en réduisant notre capacité de socialiser. Mais je n’ai jamais douté de leur bien-fondé.

Par ailleurs, alors qu’autour de moi, des proches ne pouvaient plus aller au travail, je n’ai pu que saluer les subventions variées lancées pour alléger les pertes de revenus.

J’admire aussi cette solidarité qui s’est traduite par l’engagement et la détermination des autorités politiques, du personnel médical et des chercheurs pour contrôler la pandémie.

C’est à mon avis, un tel élan - et pas seulement le goût du lucre - qui génère la variété de vaccins qui nous permettront, je l’espère, de laisser la COVID derrière nous.

Des pays comme le Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni ou la Chine se frottent les mains de pouvoir aider leurs populations à accéder aux vaccins. 

Mais il faudra une solidarité mondiale pour donner cette même chance aux pays moins nantis qui sont eux aussi frappés par la crise sanitaire.

Que cette solidarité prolonge son empreinte sur l’année 2021 qui s’annonce!

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !