•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une IA qui ridiculise vos goûts musicaux sur Spotify

Le logo de l'application Spotify apparaît sur l'écran d'un téléphone intelligent. Des écouteurs sont déposés sur le téléphone.

Un robot conversationnel mis en ligne en décembre juge «vos horribles goûts musicaux».

Photo : Reuters / Dado Ruvic

Radio-Canada

Votre culture musicale a-t-elle cessé d'évoluer au début des années 2000? Avez-vous une fixation étrange sur Joe Dassin? Un site qui analyse vos habitudes d’écoute sur Spotify avec l’aide de l'intelligence artificielle (IA) ne manquera pas de – méchamment – vous le faire remarquer.

How Bad Is Your Spotify (Nouvelle fenêtre) (à quel point votre Spotify est mauvais), un robot conversationnel créé par la publication numérique Pudding, est en quelque sorte le pendant mesquin de la rétrospective que génère Spotify en décembre et qui révèle vos titres et artistes phares de l’année.

Notre IA sophistiquée juge vos horribles goûts musicaux, indique-t-on sur la page d’accueil du site web.

Après avoir connecté votre compte Spotify au site, celui-ci vous montre certaines de vos chansons les plus écoutées en vous demandant, par exemple, si vous les aimez vraiment. Vous pouvez répondre par oui ou par non, ou esquiver la question en affirmant que votre compte est partagé avec une autre personne.

On aperçoit six pochettes d'albums au sommet d'une capture d'écran. Sous celles-ci, un message se lit « Your spotify was pretty good. jk », qu'on peut traduire par « Votre Spotify est plutôt bien... C'est une blague ».

« Votre Spotify est plutôt bien... C'est une blague. » Voici ce qu'avait à dire le robot conversationnel au sujet des goûts musicaux de cette personne qui aime visiblement le chanteur américain Frank Ocean.

Photo : How Bad Is Your Spotify

L’intelligence artificielle poursuivra son analyse et vous attribuera une note finale, inévitablement basse, tout en débitant des stéréotypes au sujet du genre de personnes qui partageraient vos goûts musicaux.

Évidemment, les fans de musique québécoise francophone n’obtiendront probablement pas une analyse très juste de leur profil sociologique, le site étant d’abord conçu pour un public anglophone et américain (et offert seulement en anglais).

Malgré cela, How Bad Is Your Spotify risque de soutirer à tout le moins un petit sourire aux mélomanes faisant preuve d’un minimum d’autodérision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !