•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Santé Canada approuve le vaccin de Moderna contre la COVID-19

Le Canada s'attend à recevoir 168 000 doses de ce vaccin avant la fin de l'année.

Une fiole contenant le vaccin Moderna COVID-19

Photo : Associated Press / Eduardo Munoz

Radio-Canada

Un deuxième vaccin contre la COVID-19 a obtenu le feu vert de Santé Canada. Les premières doses du vaccin développé par Moderna seront distribuées dès lundi dans tout le pays.

L'approbation du vaccin de Moderna est une excellente nouvelle, parce qu'on a maintenant deux vaccins approuvés au Canada, ce qui nous donne beaucoup plus de flexibilité et d'options, a déclaré le Dr Howard Njoo, administrateur adjoint de la santé publique, lors d'un point de presse tenu quelques heures après l'annonce de l'agence fédérale.

Le Canada s'attend à recevoir 168 000 doses de ce vaccin avant la fin de l'année.

Cette étape charnière dans la campagne d'immunisation canadienne signifie notamment que les territoires,qui attendaient l'approbation du vaccin de Moderna, recevront leurs premières doses de vaccin contre la COVID-19.

L'avantage de ce vaccin, a précisé le Dr Howard Njoo, est la facilité à le transporter vers les régions les plus isolées du pays, notamment le Grand Nord canadien et les communautés autochtones.

Contrairement au vaccin de Pfizer-BioNTech, qui doit être maintenu à des températures très basses (entre -60 et -80 degrés Celsius), celui de Moderna peut être entreposé et maintenu stable à seulement -20 degrés Celsius.

C'est maintenant le temps de concentrer nos efforts sur la livraison dans les endroits moins accessibles du Canada, a renchéri le major-général Dany Fortin, qui gère l'opération de distribution des vaccins au pays.

C’est une excellente nouvelle pour les gens dans les régions éloignées et certainement au sein des territoires.

Dany Fortin, major-général

Les 168 700 premières doses du vaccin de Moderna seront distribuées aux provinces et aux territoires dès lundi, mais le major-général n'a pas voulu dire quand et où aura lieu le premier de ces vaccins.

L'Ontario a toutefois déjà indiqué qu'elle s'attend à recevoir environ 53 000 doses la semaine prochaine et que celles-ci iraient en priorité aux foyers de soins de longue durée, puis aux communautés autochtones, où la propagation de la maladie est alarmante aux yeux des autorités fédérales.

La Saskatchewan attend pour sa part 4900 doses, qui iront aux personnes habitant dans le nord de la province.

Le gouvernement canadien a réservé au total 40 millions de doses et a pris une option sur 16 millions de doses supplémentaires.

Pour les 18 ans et plus

Le vaccin de Moderna se donne en deux doses, administrées à environ un mois d’intervalle, un délai plus long que les 21 jours prévus pour celui de Pfizer-BioNTech.

L'agence fédérale, qui vient d'en terminer l'étude, estime que l'efficacité du vaccin a été établie à environ 94,1 %. Le vaccin est bien toléré par les participants et ne présente aucun problème d'innocuité important. L'évaluation des bénéfices et des risques du vaccin de Moderna contre la COVID-19 est considérée comme favorable.

Santé Canada affirme également qu’aucun effet indésirable pouvant causer la mort n’a été signalé.

Le vaccin de Moderna contre la COVID-19 (ARNm-1273 contre le SRAS-CoV-2) est indiqué pour l'immunisation active des personnes âgées de 18 ans et plus, précise Santé Canada dans le sommaire de décision réglementaire.

Les essais cliniques sur les adolescents ont commencé plus tôt ce mois-ci, mais le vaccin ne sera testé sur de jeunes enfants qu'en 2021.

Le document de Santé Canada ajoute que l’efficacité du vaccin de Moderna contre la COVID-19 a été démontrée au cours d'une étude randomisée contrôlée par placebo de phase III chez des adultes de 18 ans et plus [étude portant sur l'ARNm 1273-P301].

Les vaccins achetés par le Canada ont été produits en Suisse. Ils seront transportés en Espagne avant d’être acheminés au pays.

240 000 doses distribuées jusqu'à maintenant

Une dame reçoit le vaccin COVID-19 de Pfizer-BioNTech à l'hôpital d'Ottawa.

Le vaccin de Pfizer-BioNTech est déjà administré dans certaines régions du pays à des personnes appartenant à des groupes prioritaires.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La campagne d'immunisation canadienne a débuté la semaine dernière.

En point de presse, le Dr Howard Njoo a confirmé qu'en fin de journée, mercredi, plus de 240 000 doses du vaccin de Pfizer-BioNTech, approuvé le 9 décembre par Santé Canada, auront été distribuées aux provinces.

Il est déjà administré dans certaines régions du pays à des personnes appartenant à des groupes prioritaires, notamment les travailleurs de la santé ainsi que les travailleurs et résidents des établissements de soins de longue durée.

Le major-général Dany Fortin a aussi précisé que 212 000 doses additionnelles du vaccin de Pfizer-BioNTech sont attendues la semaine prochaine au Canada, 125 000 le 4 janvier, puis environ 200 000 chacune des autres semaines du mois. Il a dit n'avoir aucune raison de croire que la distribution ne se déroulera pas comme prévu.

Quant au vaccin de Moderna, deux millions de doses sont attendues d'ici mars.

Avec ces doses de Moderna, et les quatre millions de Pfizer-BioNTech, la campagne de vaccination devrait redoubler d'intensité en début d'année, selon le major général, précisant au passage que les points de distribution passeront de 14 à 100, environ.

L'Agence de santé publique du Canada entend continuer à vacciner les populations les plus vulnérables en priorité. Le Dr Howard Njoo estime que le reste de la population pourra commencer à être vacciné dès avril et que tous les Canadiens qui le désirent auront reçu leur vaccin d'ici septembre 2021, une cible plus optimiste que décembre 2021 comme annoncé précédemment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !