•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Serge Simard sera candidat à la mairie de Saguenay

Serge Simard lors d'une allocution

Serge Simard a été conseiller municipal pendant plusieurs années avant de se lancer en politique provinciale.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’ex-député libéral Serge Simard se lance dans la course à la mairie de Saguenay. Il est premier candidat à confirmer ses intentions pour faire la lutte à l’actuelle mairesse, Josée Néron.

L’homme de 70 ans évaluait l’idée de retourner en politique depuis plusieurs mois déjà.

Serge Simard n’en est pas à ses premiers pas en politique municipale. Avant de siéger au gouvernement comme député de Dubuc, il était conseiller municipal dans l’arrondissement de La Baie, un poste qu’il a occupé pendant au moins six ans. 

Comme élu à Québec, il a été ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune. Sa carrière de politicien était sur pause depuis sa dernière défaite électorale en 2018.

Qui seront les autres candidats?

Plusieurs autres personnes sont en réflexion en prévision de l’élection municipale de novembre. Les conseillers Michel Potvin et Jean-Marc Crevier, notamment, laissent planer le mystère sur leurs intentions. Même chose pour l’ancien chef du parti Alliance Saguenay, Dominic Gagnon.

Un groupe de citoyens a aussi lancé le parti Unissons Saguenay dans les derniers mois. Les membres comptent présenter des candidats dans tous les districts et à la mairie.

Réaction de Josée Néron

Quant à la mairesse Josée Néron, elle a déjà annoncé qu’elle serait de la course dans l’espoir de décrocher un second mandat.

Elle accueille à bras ouverts la candidature de l'ex-ministre dans la course à la mairie de Saguenay en 2021. Josée Néron estime que la présence de plusieurs candidats ne peut qu'améliorer la vie démocratique de la ville. Et quand au fait que Serge Simard estime que le développement de Saguenay stagne tant au plan économique que des projets, Josée Néron s'en défend.

Pour 2020, vous avez juste à Promotion Saguenay 160 dossiers d'urgence qui ont été traités, ça c'est de l'économie, 340 dossiers réguliers et trois millions en aide à travers différents programmes de développement économique qui ont été octroyés. Sous mon règne, les premiers incubateurs sont apparus, dont un incubateur en numérique et un autre incubateur en agro-alimentaire, a répliqué la mairesse.

Avec Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !