•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les masques distribués dans les garderies du Québec depuis mai sont non conformes

Le ministère de la Famille demande au réseau des services de garde de cesser immédiatement leur utilisation.

Des masques sont sur une table.

Les masques jugés non conformes sont le modèle MC9501.

Photo : getty images/istockphoto / Harry Wedzinga

Les masques de procédure de type MC9501 ne doivent plus être utilisés par les 16 000 services de garde du Québec, avertit le ministère de la Famille dans un courriel envoyé mardi soir au réseau et dont Radio-Canada a obtenu copie.

Ces masques bleus ont été distribués dans les CPE et les différentes garderies par le ministère de la Santé entre les mois de mai et de novembre pour protéger le personnel contre la contamination par la COVID-19.

Le ministère de la Famille dit avoir été averti du problème mardi et avoir agi rapidement.

Dans son courriel au réseau des services de garde, Québec explique que l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) a déterminé que les masques MC9501 sont non conformes [...] Selon l’information transmise par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), un des trois critères d’analyse ne rencontrait pas entièrement les exigences.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Coronavirus protection. Blue antiviral medical face masks. Surgical protective masks with ear loops on grey background.

Le ministère a précisé que c'était le critère de l'efficacité de la filtration aérienne qui était en cause. « Le masque MC9501 a démontré une variation de qualité de filtration pour certaines tailles de particules », dit-il. Les deux autres aspects analysés sont la respirabilité du masque et la résistance aux fluides. Ces deux derniers critères sont respectés.

Il vous est demandé de cesser immédiatement l’utilisation des masques MC9501 (inscription sur la boîte). De l’information suivra sur la façon dont vous devrez en disposer.

Courriel du ministère de la Famille au réseau des services de garde

Soyez assurés que le ministère veillera à ce que tous les services de garde éducatifs à l'enfance aient à leur disposition suffisamment de masques de procédure pour les prochains mois, et ce, dès la prochaine livraison, prévue à la mi-janvier 2021.

Selon Mathieu Lacombe, le ministère de la Famille fournit gratuitement 1 million de masques par semaine au réseau des garderies. C'est donc 31,1 millions de masques qui ont été distribués depuis mai.

Ces masques devaient permettre de couvrir les activités de garde jusqu’au 31 janvier 2021.

Fort heureusement, le ministère avait commencé à livrer de nouveaux masques dans le réseau la semaine dernière. Ces nouveaux masques sont sécuritaires et ils rencontrent toutes les exigences, assure Québec, qui craint toutefois que l'acheminement du matériel à tous les services de garde ne se fasse pas à temps.

Dans un bulletin d'information envoyé au réseau mercredi, le ministère invite d'ailleurs les garderies à s’approvisionner de façon autonome dans les commerces accessibles (grande surface, pharmacies, etc.) jusqu'à la réception des masques conformes.

Seulement dans les garderies, dit Québec

Le gouvernement Legault a assuré mercredi matin que ces masques n'avaient pas été distribués dans les écoles ni dans le réseau de la santé.

Inquiétudes dans le réseau

J'ai demandé à mes employées de porter des masques non conformes durant des mois en leur disant que c'était pour leur sécurité, dit Claudia Beaudin, directrice du CPE L'attrait mignon, à Longueuil.

Dès le départ, les masques fournis par le ministère ne nous inspiraient pas confiance, car ils semblaient être de moins bonne qualité, raconte-t-elle.

Le syndicat FSSS-CSN avait aussi fait part des inquiétudes de ses membres au ministère, rapporte la vice-présidente Lucie Longchamps.

Les masques n'avaient pas toutes les certifications canadiennes auxquelles on aurait pu s'attendre, ajoute-t-elle. Je ne dis pas qu'ils ne protégeaient pas, mais on n'était pas sûrs qu'ils le faisaient comme on devrait s'y attendre.

Il y a des compagnies asiatiques qui se certifient elles-mêmes, mais on n'a pas la certification canadienne sur la boîte de masques de procédure, donc on ne peut pas être sûrs à 100 % qu'ils passent la rampe chez nous.

Lucie Longchamps, vice-présidente FSSS-CSN

On se doit de confirmer aux travailleuses que leurs masques de procédure sont conformes aux normes canadiennes, dit-elle, tout en saluant la réaction rapide du ministère.

Du côté des partis d’opposition, le Parti libéral juge l’erreur tout à fait inacceptable et considère qu’elle démontre une certaine désorganisation. Le Parti québécois a pour sa part dit espérer pouvoir se fier sur la plus grande transparence du gouvernement afin de comprendre ce qui a mené à ce faux pas.

Le bureau du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, rappelle quant à lui que depuis le début de la pandémie, les mesures de sécurité fonctionnent et la santé des enfants et du personnel est la priorité. Depuis mars, il y a eu moins de 1000 cas dans tout le réseau.

Au total, il y a plus de 305 000 enfants dans les services de garde du Québec, dans 15 683 installations. Selon le dernier décompte du ministère de la Famille, on dénombre 1582 CPE, 716 garderies subventionnées, 1282 garderies non subventionnées et 12 103 milieux familiaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !