•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À 111 ans, une Sherbrookoise est l'objet d'un documentaire

Assise dans un fauteuil roulant, Yvonne Delorme parle à  un homme sur un plateau de tournage.

À 111 ans, la Sherbrookoise Yvonne Delorme est l'objet d'un documentaire qui sera lancé à l'hiver 2021.

Photo : Courtoisie/Henri Taillon

Anik Moulin

Elle a connu les deux grandes guerres mondiales, elle a vécu dans le bois en autosuffisance. « Un trésor, une richesse incroyable », c'est en ces mots que la réalisatrice Nadia Fortin décrit Yvonne Delorme après avoir produit un documentaire sur sa vie.

La Sherbrookoise est fort probablement la doyenne de l'Estrie, sinon du Québec. À 111 ans, la dame a toujours l'œil vif et est encore lucide. Son filleul, Alain Delorme, ajoute que c'est une femme surprenante. On dirait qu'elle n'a pas vieilli! Toute sa tête, elle a une mémoire extraordinaire.

L'été dernier, en pleine pandémie, elle s'est assise avec Nadia Fortin, à plus de deux mètres, pour lui raconter quelques pans de sa longue vie.

« Madame Delorme n'est pas une femme conventionnelle. C'est une femme qui a aimé travailler manuellement. Qui aimait être dehors. Qui aimait aller dans le fin fond du bois, avec les bûcherons. C'est un univers que j'adore découvrir. »

— Une citation de  Nadia Fortin, réalisatrice

La réalisatrice se devait d'immortaliser son histoire.

Pourquoi ne pas offrir une voix pour que madame Delorme puisse s'exprimer, mais aussi surtout pour que nous, on puisse l'entendre. Qu'on puisse garder toute cette richesse, tout ce savoir, tout ce bagage de vie, souligne-t-elle.

Une photo datant des années 1910-1920 où on voit une petite fille entourée de trois femmes.

La petite Yvonne Delorme est entourée de sa mère et de sa grand-mère.

Photo : Courtoisie/Archives personnelles d'Yvonne Delorme

Yvonne Delorme entourée d'un homme et de quatre enfants, devant une maison.

Yvonne Delorme est entourée de son mari et leurs enfants.

Photo : Courtoisie/Archives personnelles d'Yvonne Delorme

Photo de Yvonne Delorme à l'été 2020.

L'été dernier, Yvonne Delorme a raconté son histoire à la réalisatrice Nadia Fortin.

Photo : Courtoisie/Les Productions Nolad

« Ils n'avaient rien, mais ils avaient tout »

Alain Delorme, de son côté, ne tarit pas d'éloges pour sa tante, qui lui lègue, sans le savoir, la résilience et l'amour de la simplicité. Ses plus beaux souvenirs remontent invariablement à la période où elle vivait dans le bois.

Là, ils n'avaient rien, mais ils avaient tout. Y'a pas juste la consommation qui rend heureux, retient-il.

Le documentaire La recette du bonheur devrait être lancé à l'hiver 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !