•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des agents correctionnels arrêtés après la mort d'un détenu autochtone à Saint-Jean

Chargement de l’image

Jonathan Thomas Christin Henoche, 30 ans, a été accusé de meurtre au second degré en juillet 2016.

Photo : Facebook

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La police a arrêté des agents correctionnels en lien avec la mort de Jonathan Henoche, un Autochtone détenu provisoirement en 2019 au pénitencier de Sa Majesté à Saint-Jean, dans l'attente de son procès pour meurtre.

Le nombre d'agents correctionnels arrêtés n'a pas été révélé.

Le constable James Cadigan explique que cette information n'est pas rendue publique pour le moment, étant donné qu'aucune accusation n'a encore été a officialisée par la cour.

Tous les suspects ont été arrêtés puis relâchés pour une comparution à une date ultérieure.

D'après Bob Buckingham, l'avocat qui représentait Jonathan Henoche, le manque de transparence traduit un processus douteux.

C'est du favoritisme tout à fait injuste. J'ai du mal à y croire, a déclaré Me Buckingham.

Je suis préoccupé par le fait que des personnes ont été arrêtées et libérées parce que cela me dit que les accusations ne sont pas aussi graves en vertu du Code pénal que je l'aurais cru.

Il a affirmé que la police n'avait pas été en contact avec lui.

Le ministre de la Justice, Steve Crocker, a publié lundi un communiqué disant que la situation était extrêmement sensible et grave.

Nous avons révisé et continuerons d'examiner les politiques et les procédures des services correctionnels pour adultes afin de nous assurer que nous respectons les meilleures pratiques de tout le pays, a déclaré Steve Crocker, ajoutant qu'il ne pouvait pas divulguer les détails de l'affaire.

Il a déclaré qu'en tant qu'employeur, son ministère est incapable de dire si les agents travaillent toujours à la prison.

Le sergent Cadigan a dit que plus d'informations pourraient venir mardi.

Victime d'homicide

Un coroner a conclu que Jonathan Henoche a été victime d’un homicide au pénitencier de Sa Majesté, à Saint-Jean, le 6 novembre 2019. Il était âgé de 33 ans.

Jonathan Henoche était détenu en attendant son procès pour le meurtre de Regula Schule, une femme de 88 ans, en 2016.

Selon CBC, une altercation entre Henoche et des agents correctionnels, qui aurait été filmée par des caméras de surveillance, serait survenue peu avant sa mort.

Avec les informations de La Presse canadienne, et CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !