•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Val-d’Or hausse ses taxes de 0,9 %

Hôtel de ville de Val-d'Or

L'hôtel de ville de Val-d'Or (archives)

Photo : Radio-Canada / Thomas Deshaies

Les contribuables de Val-d’Or devront composer avec une hausse de 0,9 % de leur compte de taxes municipales en 2021.

Les élus valdoriens ont adopté lundi un budget de 62,6 millions de dollars, qui comprend une majoration de la taxe foncière résidentielle de 0,01 $ du 100 $ d’évaluation. Tous les autres taux de taxes de services demeurent inchangés.

Pour une résidence moyenne évaluée à 254 000 $, cette augmentation de taxe représente 25 $, ce qui demeure tout à fait raisonnable aux yeux du maire, Pierre Corbeil.

Toutes les options ont été envisagées, y compris le gel, explique-t-il. Mais avec des dépenses en hausse de plus de 3 millions de dollars, on n’aurait pas nécessairement bien servi nos citoyens de leur offrir un gel, avant de lever l’embâcle et devoir leur envoyer une facture salée l’an prochain.

La hausse de 4,9 % du budget s’explique notamment par quatre principaux facteurs, soit des ajustements à la masse salariale, le service de la dette, les coûts de la SQ et de nouveaux frais pour disposer des boues septiques de l’usine d’épuration.

Des projets de 20 M$ en 2021

Val-d’Or a aussi adopté un Plan triennal d’immobilisations qui prévoit des projets totalisant 67,9 millions de dollars, dont 20 millions pour l’année 2021.

Parmi les principaux projets, notons la phase 2 de la revitalisation du centre-ville et la finalisation du prolongement du boulevard Forest. Le principal nouveau chantier sera réalisé à l’aréna Kiwanis, un projet de réfection attendu depuis deux ou trois ans qui se chiffre à 4,8 millions de dollars.

Ça va être le gros nouveau chantier pour 2021, admet le maire Corbeil. On ne peut pas étirer ça plus longtemps, compte tenu du niveau de dégradation assez évident de l’édifice. On attend de bonnes nouvelles du gouvernement au début de 2021 pour une subvention, mais c’est sûr qu’on va de l’avant.

Avec une dette à long terme qui frise les 69 millions de dollars, Val-d’Or consacre désormais 20 % de son budget à son service de la dette, ce qui n’inquiète pas le maire Corbeil outre mesure.

On est dans nos cibles et notre endettement est comparable à celui de villes de même grosseur que Val-d’Or. Mais en plus des bas taux d’intérêt qui nous aident, on a commencé notre travail pour réduire l’endettement en faisant un peu moins de travaux dans notre PTI et en étalant davantage les projets, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !