•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Logements abordables : la province injectera 6 M$ à Moncton

Un homme étendu sur un banc avec des couvertures.

Un itinérant dort sur un banc au parc Victoria, à Moncton, vendredi.

Photo : Radio-Canada / Guy R. LeBlanc

Radio-Canada

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick confirme son appui financier au projet d'habitation de l’organisme Marée montante, à Moncton.

Le ministre du Développement social, Bruce Fitch, a annoncé lundi matin un investissement de 6 millions de dollars sur trois ans.

Marée montante, un organisme sans but lucratif, compte acheter et rénover des bâtiments afin de créer 125 unités de logement à prix abordable destinés aux personnes qui fréquentent les refuges pour sans-abris à Moncton.

Les quatre personnalités à côté d'une affiche du projet.

La mairesse de Moncton Dawn Arnold, le ministre du Développement social Bruce Fitch, le ministre des Finances Ernie Steeves et le ministre des Gouvernements locaux Daniel Allain.

Photo : Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Les loyers estimés à 300 $ par mois comprendront des services tels que la nourriture, le chauffage, l’électricité, la télévision et la gestion de cas continue, précise le gouvernement.

Le projet comprend également des fonds pour la création de sept postes (au maximum) de gestionnaires de cas communautaires. Chacun d’entre eux sera responsable d’une quinzaine de clients.

En plus du ministère, Marée montante dispose de l’appui des autorités municipales, du secteur privé et d’autres organismes communautaires.

En novembre dernier, le conseil municipal de Moncton a déjà approuvé lui aussi 6 millions de dollars sur trois ans pour réaliser ce projet de logements abordables à la condition que le gouvernement provincial fasse de même.

La patience est de mise

Le projet ne sera pas prêt demain matin. Les bâtiments doivent premièrement être acquis, puis, les 125 unités doivent être préparées pour recevoir les résidents.

Les bâtiments seront situés dans divers secteurs de Moncton.

C’est important d’avoir les bâtiments dans les zones partout alors c’est probablement juste six personnes dans un bâtiment alors ce n’est pas une question de ça , déclare la mairesse de la ville de Moncton, Dawn Arnold.

Selon le président-directeur général de la Chambre de commerce pour le Grand Moncton, John Wishart, le problème de l’itinérance a des conséquences sur les commerçants, particulièrement ceux situés au centre-ville de Moncton.

C’est une grande victoire, pour la ville, et aussi de nombreux sans-abris qui font face à un grand défi chaque jour , dit-il. Cela ne changera pas notre centre-ville du jour au lendemain .

Les critères qui seront utilisés pour choisir les premiers résidents ne sont pas encore clairs. Toutefois, l’organisme Marée montante a indiqué qu’il allait communiquer avec les organismes qui aident les itinérants afin de les établir.

Avec des renseignements de Marie-Ève Brassard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !