•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lundi soir, Jupiter et Saturne se croisent pour le solstice d’hiver

Les planètes Saturne et Jupiter s'alignent près l'une de l'autre dans le ciel du Koweït.

Les planètes Jupiter (en bas) et Saturne ont été photographiées lundi dans le district d'Al-Salmi, au Koweït.

Photo : afp via getty images / YASSER AL-ZAYYAT

Radio-Canada

Le solstice d'hiver donne l'occasion d'observer un événement astronomique extrêmement rare, lundi soir. Les deux plus grandes planètes de notre système solaire, Jupiter et Saturne, s'alignent et se retrouvent au plus proche.

C’est la première fois en près de 800 ans qu’un tel phénomène est visible partout dans le monde.

Les deux plus grandes planètes de notre Système solaire s'alignent environ tous les 20 ans. Cependant, la dernière grande conjonction de 1623, où elles se trouvaient aussi très proches, n'était pas visible de partout sur la Terre.

La dernière fois que des humains de partout autour du globe ont pu assister à un tel événement remonte au Moyen Âge, plus précisément à l'an 1226.

Les adeptes d’astronomie peuvent observer le phénomène après le coucher du soleil le 21 décembre, jour du solstice d’hiver, à l’aide de jumelles, avancent les experts.

Selon le président du Centre de Saskatoon de la Société royale d'astronomie du Canada, Ron Waldron, l'événement sera facilement observable dès [lundi] soir et le sera jusqu'au 24 décembre, mais son apogée sera [mardi].

Pour bien voir la conjonction, M. Waldron recommande de trouver un endroit avec une vue non obstruée du ciel, comme un champ ou un parc.

À la tombée du soleil, Jupiter devrait ressembler à une étoile brillante et être facilement visible.

Un ciel étoilé.

Les deux plus grandes planètes de notre système solaire, Saturne et Jupiter, s'alignent en ce solstice d’hiver.

Photo : Alan Dyer

Saturne devrait être un peu plus sombre et apparaître légèrement au-dessus et à gauche de Jupiter jusqu'au 21 décembre, date à laquelle les deux planètes se croisent.

Ron Waldron recommande par contre l'utilisation de jumelles ou d'un télescope pour voir avec plus de précisions les anneaux de Saturne ou les quatre lunes de Jupiter.

Une initiative qu'encourage également l'astronome amateur fransaskois de North Battleford, Lorin Briand.

Maintenant, les anneaux de Saturne ne sont pas si spectaculaires, mais les lunes de Jupiter, oui! On peut distinguer les quatre grandes lunes de Jupiter et les quatre grandes lunes de Saturne, explique-t-il.

Lorin Briand ajoute que c'est un phénomène à ne pas manquer puisque la prochaine fois que nous pourrons l'observer, ce sera dans 80 ans, en 2100.

L’histoire mentionne que les conjonctions ont toujours été vues comme une heureuse prédiction. Un joli clin d'œil en ce temps des Fêtes que certains veulent voir comme un bon pressentiment pour 2021, après une année 2020 marquée par la COVID-19.

Avec la collecte d'informations de Geneviève Patterson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !