•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La montée des prix de l’immobilier à Halifax jugée inquiétante

Deux maisons à vendre le long d'une rue à Halifax

Le marché immobilier à Halifax-Dartmouth est extrêmement vigoureux (archives).

Photo : CBC/Patrick Callaghan

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) juge inquiétante la surévaluation des propriétés dans la région d’Halifax.

Le prix des logements à Halifax dépasse ce qui est considéré comme abordable pour les habitants de la région.

Selon la société de la Couronne, les risques d’explosion de la bulle immobilière passent de faibles à modérés en raison de cette hausse des prix.

En février 2020, la SCHL avait pourtant évalué la vulnérabilité de la capitale de la Nouvelle-Écosse comme étant faible.

La faute de la COVID-19 ?

La surévaluation des propriétés à Halifax est entraînée en partie par la pandémie et la demande qui dépasse largement l’offre.

La migration interprovinciale durant la pandémie a joué un certain rôle. Plus de personnes arrivent de l’Ontario et de la Colombie-Britannique qu’en 2019.

Certains des facteurs de vulnérabilités étaient déjà perceptibles avant que la pandémie ne frappe, précise toutefois l’analyste en chef de la SCHL, Kelvin Ndoro.

Selon la SCHL, les prix moyens des maisons ont augmenté de 19 % au cours du troisième trimestre de 2020, par rapport à 2019.

Les travailleurs gagnant un salaire moyen ou élevé n’ont pas nécessairement été touchés par la COVID-19, dit Kelvin Ndoro.

Étant donné que les taux hypothécaires sont si bas, ces personnes sont en mesure d’en profiter et de faire augmenter la demande.

M. Ndoro affirme que si la surévaluation s’intensifie par rapport au seuil acceptable de la SCHL au cours du prochain trimestre de l’année, il est possible que Halifax passe à un niveau de vulnérabilité élevé.

Avec les informations de Shaina Luck de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...