•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Calgary, une centaine de familles francophones ont reçu leur panier de Noël

Deux femmes se parlent.

La marché solidaire est un projet qui aide les familles francophones à recevoir de la nourriture pour le temps des fêtes.

Photo : Radio-Canada / Nassima Way

Cette année, le marché solidaire de Calgary a aidé plusieurs familles frappées par l'impact économique de la COVID-19. Les unes après les autres, ces familles sont venues en voiture récupérer leur panier de Noël à la Cité des Rocheuses.

Ça s’est bien passé aujourd’hui. On sent que nous avons vraiment accompli notre mission, dit Alejandra Aracena, coordonnatrice au Centre d’accueil francophone et initiatrice du projet.

Les familles dans le besoin ont reçu gratuitement tous les aliments nécessaires pour passer un bon réveillon de Noël sans se préoccuper de cette dépense.

Une dinde congelée.

Plusieurs denrées viennent des dons dans les écoles, mais aussi des supermarchés.

Photo : Radio-Canada / Nassima Way

Chaque panier est composé, entre autres, de produits laitiers, fruits et légumes. Les familles ont aussi le choix d'avoir une dinde ou un poulet. Certaines volailles étaient même halal pour accommoder des familles issues de la diversité.

Une solidarité qui émeut

Ce marché solidaire a dû être adapté aux restrictions sanitaires. Mouna Gasmi, directrice générale du Centre d’appuis familial, dit qu’il n’a donc pas été possible d'avoir une épicerie éphémère comme les deux dernières années.

On a préparé des boîtes que les familles sont venues chercher et d’autres qu’on a livrées, explique-t-elle.

Plusieurs personnes n’ont pas de véhicule pour venir jusqu’à la Cité des Rocheuses. Les transports en commun n’étaient pas une option assez sécuritaire à cause du risque d’exposition à la COVID-19, selon elle :on leur a livré la nourriture, car j’estime que c’est notre devoir.

Une femme tient une boîte en plastique.

Mouna Gasmi, du Centre d'appui familial, estime que le marché solidaire 2020 est une réussite, malgré les contraintes que pose la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Nassima Way

Les organisateurs remercient d’ailleurs les personnes et les entreprises qui ont joint leurs efforts pour assurer le succès de cet événement.

Merci, parce que cette année n’est pas facile. Beaucoup de gens ont perdu leur emploi et malgré tout, on a reçu des dons et les gens ont été généreux et ça me touche beaucoup, dit Alejandra Aracena étranglée par l’émotion.

Une préparation dans l’incertitude

Alejandra Aracena ajoute que les restrictions ont toutefois provoqué beaucoup de craintes quant au déroulement de l'événement.

on avait peur de ne pas pouvoir le faire, confie-t-elle.

La crainte de ne pas avoir assez d’argent et de nourriture a hanté ses nuits.

Une femme masquée.

« On a collecté énormément de denrées grâce aux écoles de FrancoSud », dit Alejandra Aracena, du Centre d'accueil francophone de la Cité des Rocheuses.

Photo : Radio-Canada / Nassima Way

Alors, les organisateurs ont d'abord mobilisé la communauté francophone de Calgary pour trouver des bénévoles et encourager les dons. De nombreux intéressés se sont manifestés et une trentaine de bénévoles a été sélectionnée.

On ne savait pas comment nous allions le faire cette année, alors on a mis en place plusieurs plans et étudié tous les risques pour le faire proprement, dit Mouna Gasmi.

Ensuite, il a fallu obtenir des autorisations de la province pour permettre aux bénévoles et employés de travailler dans le même espace.

Une femme a la main levée pour dire aurevoir.

Les bénévoles ont travaillé plusieurs jours pour organiser les paniers de Noël pour le samedi 19 décembre. Les premières familles sont arrivées très tôt le matin.

Photo : Radio-Canada

Selon Céline Bossé, qui représente l’antenne du Réseau de santé albertain à Calgary, l'obtention des autorisations a nécessité beaucoup de travail.

On s’est dit qu’on ne peut pas laisser tomber, on a parlé à des familles qui sont vraiment dans le besoin.

Une citation de :Céline Bossé, Réseau de santé albertain

Le défi a été de savoir si on allait avoir l'autorisation de service prioritaire. Ça a été difficile, mais on l’a eue après plusieurs appels et courriels. Le temps était serré, on avait trois semaines pour l’obtenir, explique-t-elle.

Le marché solidaire a aidé plus de 500 personnes depuis 2019.

Visitez notre dossier sur les vaccins contre la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !