•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas d’argent pour le complexe aquatique de Matane

La piscine de Matane a été construite en 1967.

La piscine de Matane a été construite en 1967.

Photo : Radio-Canada

Les citoyens de Matane devront peut-être se passer de piscine dans un proche avenir. Comme plusieurs municipalités de l’Est du Québec, le projet d’infrastructure de la Ville de Matane n’a pas reçu la subvention escomptée.

La nouvelle est tombée vendredi. Le maire de Matane, Jérôme Landry, s’explique mal ce refus. Le projet, dit-il, est plus qu’urgent. La piscine perd 20 000 litres d’eau chlorée par jour.

Le bassin est fissuré, le toit coule. C’est une infrastructure qui est complètement désuète.

Une citation de :Jérôme Landry, maire de Matane.

Construite en 1967, la piscine aura 54 ans en 2021, soit 14 ans de plus que la durée d’utilisation normale de ce type d’infrastructure.

La Ville de Matane espérait bien démarrer la construction du projet au printemps. Des appels d'offres avaient même été lancés.

La nouvelle est d’autant plus difficile à avaler qu’une subvention de 7,5 millions avait déjà été accordée.

Les élus ont toutefois renoncé à cette aide, cet automne. Elle a été jugée insuffisante pour une construction dont les coûts sont passés au fil des ans de 14 à 20 millions.

La charge financière aurait été trop lourde pour les citoyens, explique M. Landry.

Des groupes d'une douzaine de personnes pourront participer à l'activité.

Le bassin de la piscine est fissuré, le toit coule et le maintien en activité demeure fragile.

Photo : Radio-Canada

Les élus tablaient désormais sur l’aide du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS). La Ville avait déposé un projet évalué à environ 17 millions de dollars.

Ça ne coûtait pas plus cher au gouvernement du Québec, fait valoir le maire, puisqu’il s’agit d’un programme tripartite financé au tiers par chacun des ordres de gouvernement (fédéral, provincial et municipal).

Abandon du projet?

Image du futur complexe aquatique de Matane vu de l'intérieur.

Image du projet de complexe aquatique de Matane vu de l'intérieur

Photo : Courtoisie Ville de Matane

Le budget du programme était de 294 millions de dollars alors qu’il aurait fallu 1,5 milliard pour financer tous les projets soumis. Si on parle de relance pour l’après-COVID-19, on aurait espéré que le montant soit augmenté en fonction des projets déposés, commente le maire de Matane.

Les refus dans l’Est-du-Québec ont été nombreux. On se serait toutefois attendu à une répartition équitable, ajoute Jérôme Landry.

Pour le moment, la Ville de Matane n’a pas en main les raisons du refus.

La Ville travaille au remplacement de sa piscine depuis déjà plus de trois ans. L’architecture du nouveau complexe aquatique avait été présentée aux Matanais en février 2019. Ça remet en question le projet, admet le maire Landry.

Le sujet sera discuté par les élus, lundi soir, en séance de travail.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !