•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tramway n'est pas encore sur les rails qu'Ottawa songe déjà à ses prochaines phases

Jean-Yves Duclos.

Jean-Yves Duclos, président du Conseil du Trésor fédéral

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Le gouvernement de la CAQ n’a pas encore donné son feu vert au projet de réseau structurant de la Ville de Québec, mais Ottawa annonce déjà son intention de financer les prochaines phases du tramway.

Le gouvernement fédéral de Justin Trudeau a toujours montré un appui indéfectible au plus grand projet d’infrastructure de la Ville de Québec, comme aime le souligner le maire de la capitale, Régis Labeaume.

Voilà qu’Ottawa promet de s’engager non seulement dans la mouture actuelle du tramway, mais également dans son développement futur.

On sait tous qu’on a encore du travail à faire pour la phase actuelle, a affirmé samedi le président du Conseil du Trésor et député fédéral de Québec, Jean-Yves Duclos.

« Le gouvernement du Québec et la Ville de Québec travaillent encore très fort pour arriver au bon projet pour la première phase. Mais déjà, on peut commencer à penser à d’autres phases. »

— Une citation de  Jean-Yves Duclos, président du Conseil du Trésor

Le ministre Duclos a évoqué le métro de Montréal qui, lui aussi, s’est développé en plusieurs phases. Il a également évoqué le REM, dont le tracé et le financement ont changé à maintes reprises au fil des années.

Plus de financement?

Dans un entretien publié samedi par Le Soleil, l'élu libéral semblait laisser la porte ouverte à l'augmentation de l’enveloppe budgétaire présentement allouée au projet, plafonnée à 3,3 G$.

Le bureau du ministre a vite rectifié le tir : l’engagement financier d’Ottawa ne porterait que sur des phases à venir, et non pas sur le tracé présentement à l’étude.

Radio-Canada n’avait pas obtenu de réaction de la part du ministre des Transports, François Bonnardel, au moment de publier cet article.

La CAQ maintient que le projet de réseau structurant doit s’arrimer à celui du troisième lien, pour lequel un tracé et un budget définitifs n’ont pas encore été présentés.

Avec les informations d'Alexane Drolet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !