•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des consultations pour la mise en valeur de la rue Jacques-Cartier

Des affiches qui indiquent où peuvent circuler les cyclistes et les piétons.

L'été dernier, une portion de la rue Jacques-Cartier s'est transformé corridor sanitaire pour permettre la distanciation physique.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

La conseillère du district de Pointe-Gatineau, Myriam Nadeau, a lancé vendredi des consultations auprès des Gatinois, afin de recueillir leurs commentaires sur le projet pilote de la rue Jacques-Cartier qui a été mis en place cet été.

Le corridor sanitaire instauré sur la rue Jacques-Cartier à Gatineau cet été pourrait servir de base à un plan de mise en valeur de cette artère.

Myriam Nadeau rappelle que la fermeture de la rue durant près de deux mois visait à faire plus de place aux piétons et aux cyclistes dans le cadre de la pandémie.

Même si la mesure s'est attiré les foudres de bon nombre de résidents et de commençants, Mme Nadeau est d'avis qu'il est possible de tirer des leçons positives de cette expérience.

L'élue du district de Pointe-Gatineau qui a déjà sondé les riverains souhaite maintenant ouvrir la réflexion à un plus large public.

Peut-être que oui, les gens n’ont pas apprécié que ce soit tout l’été, mais est-ce qu’il y en a qui pourrait considérer que ça puisse être de façon ponctuelle, demande-t-elle en entrevue.

Mme Nadeau soutient que malgré la cause principale de mécontentement, soit l'accès aux commerces, le projet présente tout de même des points positifs.

Myriam Nadeau pose pour la caméra dans le vestibule de la Maison du citoyen à Gatineau.

Myriam Nadeau, conseillère du district de Pointe-Gatineau.

Photo : Radio-Canada / Simon Lasalle

C’est le but de cette rétroaction d’aller peut-être pondérer un peu plus les choses avec un certain recul de l’expérience.

Une citation de :Myriam Nadeau, conseillère du district de Pointe-Gatineau

La mise en valeur pourrait se traduire par une plus grande animation de la rue Jacques Cartier ou un cachet architectural plus coloré tout en respectant le côté patrimonial.

La rue a été aménagée pour qu'il y ait ce type d'animation, quand on pense au quai des légendes, il y a des prises électriques qui ont été prévues pour justement permettre ce genre d'animation, fait valoir la conseillère.

Les travaux, qui se sont terminés en 2016, ont été suivis de deux inondations ce qui explique que le potentiel de l'artère n'ait toujours pas été optimisé.

Les consultations publiques se termineront le 22 janvier.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !