•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crise des opioïdes : un trimestre meurtrier en pleine pandémie

Les provinces de l’Ouest, l’Ontario et les Territoires restent les plus touchés par la crise des opioïdes.

Une seringue, des pilules et de la poudre.

75 % des décès accidentels relativement à la toxicité des opioïdes au Canada étaient liés au fentanyl en 2020 (janvier à juin).

Photo : Shutterstock / Chirachai Phitayachamrat

Radio-Canada

En pleine pandémie de COVID-19, 1628 décès liés aux opioïdes sont survenus au Canada entre avril et juin 2020, soit le trimestre le plus meurtrier depuis le début de la comptabilisation nationale en 2016.

La pandémie aggrave la présente crise provoquée par les surdoses et les décès associés aux opioïdes, a expliqué la Dre Theresa Tam en conférence de presse, vendredi. L’administratrice en chef de la santé publique du Canada a lancé un appel visant à redoubler d’efforts pour prévenir les méfaits associés aux opioïdes, en renforçant notamment l’accès aux services d'injection supervisée, aux trousses de naloxone ou aux substituts médicamenteux.

Les informations disponibles indiquent qu’au moins cinq provinces et territoires ont observé des nombres records de décès entre avril et juin 2020.

La crise des opioïdes est un rappel tragique des répercussions de la pandémie.

Theresa Tam, administratrice de la santé publique du Canada.

De janvier à juin 2020, 57 % des hospitalisations pour intoxication aux stimulants étaient associés à la cocaïne et 58 % à d'autres psychostimulants.

115 décès quotidiens liés à la COVID-19

Par ailleurs, la docteure Theresa Tam a appelé les provinces à un durcissement de leurs mesures sanitaires face à une accélération inquiétante de la propagation du coronavirus à la veille de Noël.

Selon les données officielles, le Canada a enregistré 6650 contaminations par jour au cours de la dernière semaine. Au cours de la même période, environ 4000 patients ont été admis à l’hôpital pour des complications liées à la COVID-19, et 650 d'entre eux ont été transférés aux soins intensifs.

La mise en place des mesures sanitaires ne peut toutefois se faire sans l’adhésion de la population, a rappelé la Dre Tam, en mentionnant les 115 décès quotidiens survenus à l'échelle nationale des sept derniers jours.

Peu avant le point de presse de la santé publique du Canada, le premier ministre Justin Trudeau a donné le sien, tendu vers un optimisme alimenté par l’arrivée des vaccins et leur diffusion imminente à grande échelle.

Environ 375 000 Canadiens devraient être vaccinés avec les deux doses du vaccin Pfizer-BioNTech d'ici la fin de janvier.

Nous sommes en contact quasi quotidiennement avec Pfizer pour accélérer les calendriers et faire en sorte que le Canada ait un accès rapide aux doses produites, a précisé la ministre fédérale de l'Approvisionnement, Anita Anand.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !