•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Denis Tardif se retire du caucus de la CAQ après avoir failli aux mesures sanitaires

Le député assis à une table où se trouvent des verres de bière, près d'autres clients.

Le député Denis Tardif a été filmé à son insu.

Photo : Images de TVA

Radio-Canada

Le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif, se retire temporairement du caucus des députés de la Coalition avenir Québec (CAQ) après la diffusion d'une vidéo où on le voit faillir aux mesures sanitaires dans un bar.

On le voit notamment se rapprocher pour parler à des gens sans porter le masque. On le voit aussi toucher le bras d'une personne assise à sa table.

Les faits se sont déroulés avant que la région ne passe en zone rouge. Le député n'était donc pas en situation d'illégalité.

Denis Tardif a néanmoins annoncé sa décision de se retirer temporairement de son caucus par voie de communiqué jeudi. Il s’est excusé, affirmant que cette soirée n’aurait pas dû avoir lieu et reconnaissait avoir fait une erreur.

Bien qu’en zone orange nous pouvions être entre amis à la table, en tant que député, j’aurais dû montrer l’exemple et limiter mes contacts.

Une citation de :Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup—Témiscouata

J’aurais dû respecter les règles de distanciation connues, comme le recommandent le gouvernement et la santé publique, a-t-il regretté. Comme tout le monde et d’autant plus à titre de député, je me dois de respecter les consignes. J’invite d’ailleurs toute la population à continuer à suivre les règles.

François Legault et Christian Dubé en point de presse

Le premier ministre François Legault et le ministre de la Santé, Christian Dubé, ont rappelé que les élus doivent prêcher par l'exemple (archives).

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, juge ce comportement inacceptable.

Il a reconnu son erreur de jugement et s'est retiré du caucus, et c'était la seule décision à prendre, estime-t-il. Il faut prêcher par l'exemple ce qu'on demande aux Québécois. On sait qu'on est tannés. On sait qu'on a hâte que ça finisse!

Quant au premier ministre François Legault, il a réagi à la situation par voie de communiqué.

M. Tardif s’est retiré du caucus de la CAQ jusqu’à nouvel ordre. Il a pris la décision qui s’imposait. Les images véhiculées dans les médias sont inacceptables. Il s’agit d’une grande erreur de jugement. Nous demandons depuis des mois des efforts considérables aux Québécois pour lutter contre le virus et on doit tous suivre les consignes.

Une citation de :François Legault, premier ministre du Québec

Le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, a aussi exprimé son indignation par communiqué.

C’est une erreur de jugement monumentale. J’ai une pensée pour les travailleuses et travailleurs du réseau de la santé qui sont sur la ligne de front depuis des mois et qui mettent leur santé en jeu, a-t-il déclaré.

Les député-es doivent montrer l’exemple, c’est la moindre des choses de respecter les consignes qu’on exige à la population. C’est tout simplement un manque de solidarité envers tous les Québécois et les Québécoises qui font des efforts depuis des mois, a ajouté M. Nadeau-Dubois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !