•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une escouade spéciale du SPVM fera la chasse aux trafiquants d'armes

Trois personnes assises derrière des micros durant une conférence de presse.

La Ville de Montréal a annoncé la création d'une équipe dédiée à la lutte contre le trafic d'armes (ELTA).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Inquiets de l’augmentation des fusillades et des crimes commis avec des armes à feu sur son territoire, la Ville de Montréal et son service de police mettent sur pied une escouade permanente affectée à la lutte contre le trafic d’armes (ELTA).

Nous constatons une hausse atypique et préoccupante des crimes commis avec des armes à feu depuis le déconfinement en juin dernier, a déclaré le directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Sylvain Caron.

La nouvelle escouade s’ajoutera aux projets ponctuels chargés d’enquêter sur des crimes spécifiques comme Quiétude, Trinité et Entouré.

Sylvain Caron de profil durant une conférence de presse.

Le directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Sylvain Caron.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

ELTA nous permettra d’agir en amont des crimes commis avec des armes à feu et d’arrêter les têtes dirigeantes des réseaux de trafiquants, a expliqué M. Caron. Les policiers de la nouvelle escouade pourront enquêter plus en profondeur et démanteler les réseaux avant que les armes ne tombent entre les mains des criminels.

Quiétude nous a appris qu’il fallait enquêter plus en profondeur [sur le trafic d’armes], mais ça prend du temps.

Une citation de :Sylvain Caron, directeur du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM)

Le travail effectué par le projet Quiétude a permis au SPVM d’amasser de l’information sur les trafiquants d’armes, mais le service de police souhaite désormais s’attaquer aux racines du mal.

Évidemment, on a certaines informations, mais ça prend beaucoup de temps et d’énergie. ELTA nous permettra […] de nous attaquer aux têtes dirigeantes.

Une citation de :Sylvain Caron

ELTA verra le jour à la fin janvier avec un premier détachement d’une vingtaine d’agents. L’escouade sera mise sur pied à même le budget de fonctionnement du SPVM. Le corps de police réaffectera des postes présentement vacants au sein de son organisation à ELTA.

Le SPVM a évoqué une deuxième phase de l'escouade sans toutefois préciser d'échéancier ou d'ajout d'effectifs.

Plusieurs personnes descendent les marches d'un escalier avec, en premier plan, Valérie Plante et Sylvain Caron.

La Ville de Montréal a annoncé la création d'une équipe dédiée à la lutte contre le trafic d'armes (ELTA).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

L’escouade coûtera ainsi de 2,5 à 3 millions de dollars par année et les postes seront affichés tout de suite après la période des fêtes.

Il y a un phénomène particulier qui se produit. Il y a une forme de banalisation dans le milieu présentement chez les jeunes dans les réseaux sociaux. Ils s’affichent ouvertement [avec des armes]. Il y a comme un sentiment d’impunité.

Une citation de :Sylvain Caron

Rassurer les citoyens

C’est une excellente nouvelle, s’est réjouie la mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles et responsable de la sécurité publique au sein du comité exécutif, Caroline Bourgeois. Cette escouade contribuera à rétablir la confiance des citoyens et à lutter efficacement contre cette criminalité.

Gros plan de Caroline Bourgeois.

La responsable de la sécurité publique au comité exécutif de la Ville de Montréal, Caroline Bourgeois.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

L’arrondissement de Mme Bourgeois a été particulièrement touché par des fusillades au cours des derniers mois. Cette dernière souligne toutefois le travail des policiers qui ont assuré une présence plus visible dans son secteur, contribuant ainsi à rassurer une population inquiète.

De son côté, la mairesse de la Ville de Montréal, Valérie Plante, a indiqué qu’il faut en faire plus pour renverser la tendance actuelle, soit l’augmentation des crimes avec armes à feu.

La mairesse Plante estime toutefois qu’il ne faut pas perdre de vue les approches communautaires et sociales. C’est un nouvel outil dans notre boîte a-t-elle illustré. Il faut une multitude d’actions pour assurer la sécurité de la population.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !