•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa estime pouvoir vacciner la population canadienne d’ici septembre 2021

Une fiole du vaccin Pfizer-BioNTech contre la COVID-19.

Le vaccin Pfizer-BioNTech utilisé pour la campagne de vaccination au Canada.

Photo : Reuters

Radio-Canada

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) s’attend à avoir à sa disposition suffisamment de doses du vaccin contre la COVID-19 pour vacciner tous les Canadiens qui le souhaitent d'ici la fin de septembre 2021.

Auparavant, le premier ministre Justin Trudeau avait annoncé septembre 2021 comme une date à laquelle une majorité de Canadiens pourrait être vaccinée. Cependant, le Dr Howard Njoo, administrateur en chef adjoint de l’ASPC, avait indiqué que la fin de décembre 2021 serait plus probable.

L'ASPC affirme maintenant que l'approvisionnement en vaccins sera suffisant pour permettre à tous les Canadiens qui le souhaitent de se faire vacciner d'ici la fin septembre 2021.

Sur la base des données actuelles, d'ici la fin du T3 de 2021, le Canada projette d'avoir un nombre de doses suffisant pour pouvoir offrir une vaccination à tous les Canadiens, a indiqué un porte-parole de l'ASPC à CBC News. Le T3 fait référence au troisième trimestre de l'année civile, qui comprend les mois de juillet, août et septembre.

Des ententes pour acheter jusqu'à 418 millions de doses

Un employé tient une fiole sur une chaîne de production dans une usine.

Usine de la multinationale pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline, où sera fabriqué l'adjuvant pour les vaccins contre la COVID-19.

Photo : Getty Images / FRANCOIS LO PRESTI

Le Canada a signé des ententes avec sept sociétés pharmaceutiques pour acheter jusqu'à 418 millions de doses des divers vaccins en cours de développement. Une police d'assurance a été souscrite au cas où certains des vaccins en développement se révèlent inefficaces lors des essais cliniques.

Une quantité indéterminée de vaccins pourrait être donnée à des pays en développement qui en auraient besoin. Ni l’ASPC ni le gouvernement fédéral n’ont offert des détails sur ce point.

Il est important de souligner que les délais de livraison des doses varient selon les vaccins candidats et dépendent des capacités des entreprises à augmenter la fabrication, les délais des essais cliniques, les résultats et les dépôts réglementaires ultérieurs, a souligné le porte-parole de l’ASPC.

La vigilance est de mise jusqu'à la fin du déploiement du vaccin

La Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a déclaré mercredi à l’émission Power & Politics de CBC que les Canadiens devraient continuer à respecter les directives de santé publique.

Je pense donc qu'à ce stade, il est vraiment important que nous suivions les conseils et les mesures de santé publique en même temps que nous intensifions progressivement le programme de vaccination. Il faudra plusieurs mois pour vacciner la majorité de la population, a-t-elle indiqué.

Tam a souligné que les Canadiens devraient rester particulièrement vigilants parce que cette résurgence est en fait plus difficile à gérer, peut-être, que la première vague.

Commandes de vaccins du Canada à ce jour

  • Pfizer-BioNTech : jusqu'à 76 millions de doses (Pfizer livrera un minimum de 20 millions de doses en 2021.)
  • Moderna : jusqu'à 56 millions de doses (le Canada s'est entendu jusqu'à maintenant pour acheter 40 millions de doses.)
  • Medicago : jusqu'à 76 millions de doses
  • AstraZeneca : jusqu'à 20 millions de doses
  • Johnson & Johnson : Jusqu'à 38 millions de doses
  • Novavax : jusqu'à 76 millions de doses
  • Sanofi et GlaxoSmithKline : jusqu'à 72 millions de doses
  • Installation internationale COVAX : jusqu'à 15 millions de doses

D'après les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !