•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après avoir vaincu la COVID-19, il termine un Ironman

Un adulte et un enfant sourient face à la caméra.

David Samuel a été déclaré positif en juillet. (archives)

Photo : Tirée de Facebook / David Samuel

Radio-Canada

Un résident de Saskatoon, qui a contracté le virus en juillet, a terminé un Ironman avec succès seulement quelques mois après sa guérison.

David Samuel a organisé son épreuve virtuelle à la fin du mois d'octobre : 180,2 km à vélo, 42,2 km à la course et 3,8 km à la nage.

Pour éviter qu’un autre athlète guéri de la COVID-19 ne relève le défi avant lui, l’avocat de Saskatoon prévoit spécialement la date de son défi avant celle d'une compétition qui devait avoir lieu en Arizona avant d'être annulée.

Je pensais que quelqu’un d’autre, guéri de la COVID-19, allait aussi avoir la même idée et me battre.

Une citation de :David Samuel, survivant de la COVID-19

Quelques heures avant son épreuve, David Samuel a eu des doutes sur ses capacités à finir son Ironman.

J’ai hésité à aller de l’avant avec mon idée parce que j’avais l’impression que cela n’avait aucun sens, que mon épreuve allait être oubliée et qu’il n’y avait pas de raison de la faire.

Seulement, c’est après avoir réalisé son défi qu’il se rend compte de l'ampleur de son geste. D’après lui, il est la première personne guérie de la COVID-19 à finir un Ironman avec succès.

David Samuel pense que sa bataille contre la maladie lui a beaucoup appris sur sa propre force mentale et physique.

Un retour à l'entraînement progressif

Au mois de juillet, l’Autorité de la santé de la Saskatchewan a prévenu David Samuel qu’une personne déclarée positive avait fréquenté son bureau, l’avocat a commencé à ressentir des symptômes 10 jours plus tard. D’abord une toux sèche, suivie d’une fièvre et d’une grande difficulté à respirer.

L’homme a reçu un diagnostic positif quelque temps après. Fort de 30 marathons et de plusieurs Ironman, David Samuel ne pensait alors qu’à son rétablissement pour continuer à pratiquer son sport.

Même le coronavirus n’a pas réussi à ralentir David Samuel dans son entraînement.

Sa convalescence lui a pris quelques semaines, mais il a enfin pu aller à l'extérieur vers la fin de l’été. Rapidement, il s'est remis à courir et a retrouvé son rythme antérieur avec facilité, ce qui lui a permis de relever son défi.

Avec les informations de CBC

Visitez notre dossier sur les vaccins contre la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !