•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Envoyez vos colis maintenant pour qu'ils arrivent avant Noël

Des boîtes de carton avec du ruban adhésif une par dessus l'autres dans un entrepôt.

Des colis dans l'entrepôt de GLS à Québec

Photo : Radio-Canada

Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les entreprises de livraison de colis et Postes Canada n’ont jamais vu une telle situation. Les volumes de paquets à livrer sont si élevés que les équipes travaillent sans relâche. À moins de dix jours de Noël, un colis doit être envoyé dès maintenant pour que le destinataire le reçoive avant le 24 décembre.

Chez Postes Canada, les services comme XpressPost peuvent encore traiter des colis le 18 décembre et garantir que ceux-ci seront livrés avant les Fêtes. Pour un colis standard à destination régionale, la date limite d’expédition est le 16.

C’est du jamais vu, c’est incroyable. Les volumes de colis qu’on traite, vous ne pouvez pas vous imaginer, lance la factrice Caroline Daigle de Québec, qui cumule 22 ans d’expérience dans le domaine.

Son sac est souvent si chargé qu’elle ne peut pas y mettre tous les colis à distribuer. Une journée, j’en avais 110, et c’est sans compter les enveloppes et les circulaires. Alors, je retourne souvent à ma boîte pour prendre d’autres colis, parce que ça ne rentre pas dans mon sac, explique-t-elle.

Plan rapproché de la factrice Caroline Daigle. Elle porte son uniforme hivernal, avec un masque. Elle a des enveloppes dans les mains. Elle est dehors, c'est l'hiver.

Caroline Daigle est factrice pour Postes Canada depuis 22 ans.

Photo : Radio-Canada / Mireille Roberge

11 000 colis par jour

Le groupe GLS, qui effectue des livraisons résidentielles et commerciales, affirme observer une hausse de 35 % du volume de paquets à livrer cette année. Présentement, l’entreprise traite 11 000 colis pour répondre aux besoins des clients de l’est du Québec.

On a augmenté notre main-d’oeuvre très rapidement pour pallier cette hausse et conserver un taux de retard très faible. En ce moment, 95 % de nos colis arrivent à temps, souligne Yannick Powers, directeur général pour l’Est-du-Québec chez GLS.

Ce dernier croit que le grand intérêt pour l’achat en ligne lors du premier confinement au printemps s’est poursuivi jusqu’au mois de décembre, ce qui explique la forte demande auprès des entreprises de livraison.

« C’est une fierté pour nous de pouvoir livrer des colis à temps pour Noël, surtout dans la situation actuelle où on ne verra pas nos proches. »

— Une citation de  Yannick Powers
L'entrepôt de GLS vu de haut, avec des tapis roulant sur lesquels circulent des boîtes.

L'entrepôt de GLS à Québec peut traiter jusqu'à 11 000 paquets par jour.

Photo : Radio-Canada

Du côté de Purolator, les clients qui utilisent le service Purolator Routier doivent envoyer leur paquet dès maintenant pour que le destinataire le reçoive avant le 24 décembre. Avec le service Express, la date limite d’expédition est le 21 décembre pour que le colis soit livré avant les Fêtes.

Une amélioration depuis avril

L’entreprise Buster Fetcher, qui accompagne les entreprises dans la gestion de leurs livraisons aux clients, estime que Postes Canada s’est améliorée au cours de la pandémie.

Le directeur et fondateur Matt Lessard rappelle que lorsque le Québec et les autres provinces étaient sur pause au printemps, les retards de livraisons étaient très élevés.

Postes Canada a revu ses horaires de travail et s’est donné une journée de plus aussi pour la livraison, donc c’est difficile de réellement comparer, mais somme toute, il faut dire qu’il y a eu une belle amélioration pour la période des Fêtes, précise-t-il.

Buster Fecher publie un aperçu hebdomadaire des retards de livraison chez Postes Canada et Purolator.

Pour la semaine du 6 décembre, environ 15 % des colis ont été livrés en retard chez Postes Canada contre 21 % chez Purolator. Cependant, Purolator effectue en moyenne des livraisons à l’intérieur de 1,8 jour, alors que Postes Canada se donne 2,4 jours de délai avant de parler de retard de livraison.

Avec des informations de Camille Simard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !