•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vol d'objets de Wayne Gretzky : une policière accusée de fraude

Wayne Gretzky se voit confier la Coupe Stanley après la victoire de son équipe en finale, en 1985.

Un trophée de meilleur joueur et de l’équipement de hockey appartenant à Wayne Gretzky avaient notamment été dérobés au domicile de son père.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Une agente de la Police provinciale de l'Ontario est accusée de fraude dans le cadre d'une enquête sur le vol de souvenirs de Wayne Gretzky au domicile du père de la légende du hockey, à Brantford

Selon la police, une enquête de trois mois sur le vol d'objets d'une valeur estimée à 500 000 $US à la résidence de Walter Gretzky a révélé une fraude présumée impliquant un bâton de hockey ayant appartenant au célèbre numéro 99.

Une porte-parole de la Police provinciale de l'Ontario (PPO) a déclaré que l'inspectrice June Dobson a été accusée de fraude de plus de 5000 $, mardi.

La sergente Caroline Dionne a déclaré que June Dobson était déjà en congé payé sans rapport avec l'affaire lorsque les accusations ont été déposées.

Mardi, la police de Brantford a annoncé qu'elle avait procédé à l'arrestation d'un homme de 58 ans d'Oakville et d'une femme de 58 ans de Brockville, mais ne les avait pas nommés.

La police dit qu'au cours de l'enquête elle a découvert des preuves que quelqu'un – sans lien avec le vol – aurait commis une fraude impliquant un bâton de hockey de Gretzky.

June Dobson fait aussi face à une accusation d'abus de confiance dans cette affaire. L'Ontarienne était la commandante du détachement de la PPO de Grenville, à l'est de Kingston.

L'homme d'Oakville, qui n'a pas encore été nommé, est accusé de vol de plus de 5000 $ et de possession de plus de 5000 $.

La police dit que l'enquête se poursuit.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !